Aller au contenu principal
Environnement - Smart city — Le 23 novembre 2017

Sylfen, champion du stockage réversible

© J-M. Blache

Après 10 ans de R&D au sein du CEA et 22 brevets, la technologie de Sylfen est enfin dévoilée. La start-up grenobloise a mis au point une solution permettant de stocker et réinjecter l’électricité, au gré des excédents et des besoins, à partir de la production d’hydrogène. Basé sur l’hydrolyse de l’eau à haute température, le “Smart energy hub” est ainsi amené à s’imposer dans les bâtiments autonomes en énergie. Un dispositif d’autant plus intéressant qu’il peut également produire de la chaleur en cogénération. Pour dimensionner la solution aux besoins de chaque site, Sylfen a même développé un logiciel de modélisation. “Notre solution peut s’appliquer aussi bien sur les projets neufs qu’en rénovation”, ajoute Nicolas Bardi, cofondateur et président de Sylfen. L’entreprise vient d’achever l’assemblage du premier prototype fonctionnel pour un grand groupe français de l’énergie. Elle est en train de finaliser une nouvelle levée de fonds pour financer le développement des premiers produits finis et construire une ligne de production locale, en vue d’une première version commerciale d’ici 2020. Une dizaine d’ingénieurs sont également en cours de recrutement.
R. Gonzalez

Commentaires

Ajouter un commentaire

Language
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner