Le temps est venu de sortir du “capitalisme trimestriel”

02 juin 2017
© M. Brichet
© M. Brichet

Hugues Poissonnier, professeur à Grenoble école de Management et directeur de la recherche de l’Irima.

Nombre d’adjectifs ont été associés au capitalisme : actionnarial, financier, zinzin (comme l’exprimait notamment Erik Izraelewicz*), cognitif, humaniste… La plupart du temps, le caractère relativement péjoratif de l’association est destiné à pointer les dérives observées ou supposées des évolutions constatées. Popularisée lors de la dernière campagne électorale américaine par Hillary Clinton, l’expression “capitalisme trimestriel” est attribuée à Andrew Haldane, chef économiste de la Banque d’Angleterre, qui l’aurait utilisée pour la première fois en 2011. Elle décrit les dérives d’une recherche accrue du profit à court terme (en référence à l’échéance de la fin du trimestre) aux dépens de la croissance à long terme.

Des effets incontestablement délétères
Une manifestation très simple de la focalisation excessive sur le court terme réside aujourd’hui dans la nette augmentation des dividendes et des programmes de rachats d’actions en vue de rémunérer les actionnaires. Une conséquence purement opérationnelle de la courte vue est de systématiquement privilégier les décisions de nature à améliorer le résultat et/ou la trésorerie, au détriment de la préparation de la croissance à venir, via notamment l’entretien de relations pacifiées et fertiles avec les fournisseurs, les salariés ou les clients. Bien sûr, il ne s’agit pas ici de remettre en cause la rémunération des actionnaires sans lesquels l’entreprise n’existerait pas. Le problème survient lorsque cette dernière se fait au détriment des investissements en capex (dépenses d’investissement) ou en innovation. Sur ce point, les chiffres avancés dans une étude récente de S&P sont édifiants : en deux ans, les dividendes ont progressé de 21 %, les rachats d’actions de 45 % et le capex de seulement 11 %. C’est l’augmentation de l’écart qui est préoccupant.Évidemment, de tels chiffres ne concernent et ne sont mesurés que dans les grandes entreprises. Les effets de diffusion de la focalisation sur le court terme dans toute l’économie sont néanmoins réels. En exigeant une amélioration des performances à court terme, notamment au niveau des coûts, de la part des fournisseurs par exemple, on incite ces derniers à trouver des solutions dans l’urgence et à exercer les mêmes pressions sur leurs propres fournisseurs. PME et TPE n’entrent qu’avec un très léger retard dans les mêmes logiques court-termistes que nos grandes entreprises.

“Lever le nez du guidon”
Compétitivité (une vision à long terme de la performance de l’entreprise) et rentabilité (une vision à plus court terme) sont intrinsèquement et vertueusement liées, puisque la rentabilité permet d’investir et de développer la compétitivité qui, à son tour, permet de renforcer la capacité à générer des bénéfices. Une focalisation excessive sur les performances à court terme (la rentabilité donc) empêche le cercle vertueux décrit de se mettre en place sur la durée. Les raisons des dérives évoquées sont connues. L’une d’elles, plus importante sans doute que l’expression des attentes légitimes des actionnaires, réside dans le climat d’incertitude renforcé dans lequel opèrent les entreprises. Sur ce point, la responsabilité politique est grande. Dans la difficulté d’anticiper les réformes à venir et donc d’opérer de réels choix sur le long terme, les dirigeants ont tendance à faire du mieux qu’ils peuvent et à optimiser leurs décisions sur un horizon temporel court. Les amateurs de cyclisme savent pourtant bien qu’on ne gagne pas le Tour de France en sprintant.

Et si le vrai changement politique résidait dans la visibilité donnée aux entreprises ?
Au-delà de la personnalité et des orientations politiques déjà clairement exprimées par le président Macron, un réel cadeau qui pourrait être fait aux entreprises résiderait sans doute dans une visibilité plus grande qui leur serait donnée, au moins pour les cinq années à venir. Les impacts des choix de plus long terme alors rendus possibles pourraient s’avérer plus essentiels que beaucoup de mesures cosmétiques relativement stériles en termes de croissance.

* Le capitalisme zinzin, Erik Izraelewicz, Éditions Grasset, 1999.

 
 Agenda
Evenement
 
Recherche
article
 
Palmarès entreprises
 
Abonnement
papier/web

  Suivez-nous sur :


Fil d'info

  • 23.08 - Forum Connect PME STMicroelectronics - Thales - Trixell  >>

    Forum Connect PME STMicroelectronics - Thales - Trixell

    23 août 2017

    STMicroelectronics, Thales et Trixell s'associent pour ce forum de l'emploi. 

     

    Venez rencontrer de jeunes talents immédiatement opérationnels le jeudi 28 septembre de 9h à 18h, chez STMicroelectronics, 12 Rue Jules Horowitz, à Grenoble.

     

    Le Forum Connect PME met en relation les PME en recherche de compétences et les alternants, stagiaires et thésards de STMicroelectronics (Grenoble–Crolles) et Thales dont les contrats se terminent en 2017.

     

    En savoir plus  

  • 22.08 - Appel à candidature Inolab- Start-up  >>

    Appel à candidature Inolab- Start-up

    22 août 2017

    Inosport ouvre sa pépinière à des projets à fort potentiel de la filière sport, loisirs et santé/bien-être. Elle accueillera, sur le site de la Brunerie, des promotions de dix start-up qui bénéficieront d'un hébergement sur le site pour trois ans et auront accès à tout un panel de services.

     

    Les candidatures pour intégrer Inolab sont ouvertes jusqu'au 1er octobre.

  • 21.08 - Objectif atteint pour Supernova 2  >>

    Objectif atteint pour Supernova 2

    21 août 2017
    Supernova Invest a levé plus de 75 millions d'euros pour Supernova 2 qui devient ainsi l'un des plus gros fonds d’amorçage français.

    Supernova 2 se distingue des autres fonds d’amorçage par son focus sur les innovations matérielles et son orientation résolument technologique. Ce FPCI (Fonds Professionnel de Capital Risque) est dédié à l'investissement en amorçage au capital de sociétés développant une activité et un produit technologique présentant de fortes innovations de rupture dans le domaine des technologies pour l'industrie, la santé, l'énergie, l'environnement et l'information et la communication. 
    Fondée en mars 2017, Supernova Invest a été créée par l’équipe historique de CEA Investissement, en partenariat avec le CEA et Amundi.

     

  • 19.07 - IncubaGEM déménage au Totem  >>

    IncubaGEM déménage au Totem

    19 juillet 2017
    Depuis le 4 juillet, IncubaGEM, l’incubateur de startups de GEM, le bras armé de l’entrepreneuriat de l’école s'est installé dans l’espace Cowork In Grenoble, au sein du Totem de French Tech in the Alps, boulevard Maréchal Lyautey.
     
    L'aventure IncubaGEM
     
    Les étudiants et alumni sélectionnés sont accompagnés jusqu'à 18 mois par une cinquantaine d’experts et une vingtaine de mentors. 60 startups sont aujourd'hui incubées dont les dernières Motorsat, Pimpon, Nos papilles et My very first watch.

    Lire la suite sur Grenoble Ecobiz
  • 07.07 - Candidatures ouvertes pour le Village by CA Sud Rhône Alpes  >>

    Candidatures ouvertes pour le Village by CA Sud Rhône Alpes

    07 juillet 2017

    Le Village by CA Sud Rhône Alpes lance son appel à candidature auprès des start-up des départements de l'Isère, de la Drôme et de l'Ardèche et du Sud-Est lyonnais. Les jeunes entreprises innovantes ont jusqu'au dimanche 30 juillet minuit pour déposer leur projet. Une dizaine d'entre elles seront accueillies dès cet automne au Totem de French Tech in the Alps, à Grenoble.
    Pour intégrer le Village by CA SRA, les start-up candidates doivent répondre à plusieurs critères : disposer d'un produit ou d'un service innovant, d'une preuve de concept (produit ou service à l'état de prototype, beta, MVP), connaître le marché et la définition du premier modèle, posséder une estimation des besoins financiers et, enfin, être munies d'une ambition forte pour se lancer dans cette aventure. 

     

     



Elles recrutent

  • 23.08 - Forum Connect PME STMicroelectronics - Thales - Trixell  >>

    Forum Connect PME STMicroelectronics - Thales - Trixell

    23 août 2017

    STMicroelectronics, Thales et Trixell s'associent pour ce forum de l'emploi. 

     

    Venez rencontrer de jeunes talents immédiatement opérationnels le jeudi 28 septembre de 9h à 18h, chez STMicroelectronics, 12 Rue Jules Horowitz, à Grenoble.

     

    Le Forum Connect PME met en relation les PME en recherche de compétences et les alternants, stagiaires et thésards de STMicroelectronics (Grenoble–Crolles) et Thales dont les contrats se terminent en 2017.

     

    En savoir plus  

  • 27.06 - Les cafetiers, restaurateurs et hôteliers recrutent lors de la Nocturne des commerçants grenoblois  >>

    Les cafetiers, restaurateurs et hôteliers recrutent lors de la Nocturne des commerçants grenoblois

    27 juin 2017

    Pour le premier jour des soldes, mercredi 28 juin de 18h à 21h30, l’UMIH38 s’installera place Grenette, à Grenoble pour promouvoir les métiers de l’hôtellerie restauration et pour recruter. 
    Une centaine d’offres vont être diffusées (CDD, CDI, alternance) pour des postes  de serveur, réceptionniste, cuisinier, commis, sommelier, pizzaiolo, plongeur, barman...
    Ecoles hôtelières et  Centres de Formation d’Apprentis seront également présents pour ceux qui veulent en savoir plus sur les formations.

     
     
  • 26.06 - 27 juin : Challenge Sport2Glace 2017  >>

    27 juin : Challenge Sport2Glace 2017

    26 juin 2017

    Créé en 2015 par Talentéo, Sport2Job est un challenge sportif imaginé pour favoriser la rencontre entre collaborateurs d’entreprises et candidats en situation de handicap. Depuis 3 ans, le ski, le rugby, le football et bien d’autres sports ont influencé le marché de l’emploi grâce à Sport2Job avec plus de 70 candidats recrutés ! Le principe de Sport2Job est simple : un challenge inter-entreprises mélangeant personnes handicapées et valides au sein d’une même équipe en les plaçant sur un pied d’égalité. L’objectif est de lever les préjugés sur le handicap.

     

    Demain à partir de 13h30, c’est sur la glace de la patinoire Pôle Sud que Talenteo donne rendez-vous aux candidats pour le Challenge Sport2Glace en présence de l’équipe de hockey sur glace de Grenoble, les Brûleurs de Loups. 

     


  • 12.06 - Hardis recrute une quinzaine de collaborateurs  >>

    Hardis recrute une quinzaine de collaborateurs

    12 juin 2017

    Entreprise de conseil, de services du numérique et éditeur de logiciels, Hardis Group participe à un salon du recrutement en ligne du 17 au 30 Juin . Les profils recherchés : chef de projet logiciel, concepteur développeur, ingénieur développeur, technicien support ou encore ingénieur réseau. 15 offres d’emploi sont à pourvoir. 

     

  • 06.06 - 7 juin : cocktail recrutement chez Wizbii  >>

    7 juin : cocktail recrutement chez Wizbii

    06 juin 2017

    Wizbii , la start-up grenobloise dédiée au recrutement et à l'entrepreneuriat des jeunes organise, en partenariat avec le cabinet d'audit et d'expertise comptable BDO, un cocktail recrutement destiné aux étudiants et jeunes diplômés. A la clé : plusieurs CDI pour des postes d'auditeur, de collaborateur comptable et social. Ces postes sont à pourvoir dans les départements des Hautes-Alpes, de l’Isère, du Rhône, de la Drôme, de la Savoie et de la Haute-Savoie. 

     

    Pour les étudiants intéressés, contactez Caroline Chopli : caroline.choplin@wizbii.com

     

 

A découvrir en juin


Numéro spécial pour fêter 30 ans de Présences à vos côtés !

 

Et notre supplément

Immobilier d'entreprise : une offre qui se renouvelle



Vidéo à la une