Femme chef d'entreprise 2015 : Odile Allard, Fluoptics

14 décembre 2015
Issue d’une carrière informatique, c’est presque par hasard qu’Odile Allard a rejoint les biotechnologies. Cofondatrice de Fluoptics, elle a impulsé une stratégie à l’origine d’une croissance de 158,53 % en 2014. Portrait d’une dirigeante convaincue que les femmes ont beaucoup à apporter à la tête des entreprises.        
(© DR)
(© DR)

Vous n’étiez pas issue du secteur des biotechnologies, comment avez-vous réussi à vous imposer dans ce milieu ?
J’avais une vraie volonté de créer une entreprise innovante de haute technologie. Ma rencontre avec Philippe Rizo, ancien directeur de recherche d’un laboratoire du CEA-Léti, a été déterminante. Il m’a présenté ses travaux, j’ai découvert un nouveau monde. J’étais convaincue que créer une entreprise dans le secteur des biotechs allait dans le sens de l’histoire. Bien que ne connaissant pas ce domaine, je sentais que je pouvais apporter mes compétences en matière de business et je me suis lancée. J’ai effectué des choix stratégiques qui sont atypiques pour ce secteur. Ils ont permis à Fluoptics d’être là où elle en est aujourd’hui.

Le fait d’être une femme change-t-il votre façon de manager ?
Je suis profondément convaincue que les femmes par essence ont une approche différente de l’entreprise, même si je ne saurais pas précisément dire laquelle. Peut-être avons-nous un côté plus humain, avec un ego différent de celui des hommes... Mon grand regret est que nous ne soyons pas assez nombreuses à la tête des entreprises. Les femmes doivent oser entreprendre ! C’est d’ailleurs un message que je passe régulièrement lors de mes interventions dans les écoles, les universités.

Quels faits marquants ont permis cette forte croissance en 2014 et comment s’est déroulée 2015 ?
Le secteur de la santé est très réglementé et le temps de mise sur le marché est long. Nous avons obtenu les premiers certificats en 2013 et nous avons alors pu démarrer la commercialisation de nos solutions d’imagerie de fluorescence pour l’aide à la chirurgie. L’an dernier, Fluoptics a ouvert une filiale à Boston, aux États-Unis, et a signé avec un distributeur à Singapour. En 2015, nous avons étendu notre couverture commerciale en Europe  et opéré un vrai décollage de nos ventes auprès d’hôpitaux aux États-Unis. Nous visons désormais d’autres pays asiatiques.

Pour conclure, nous aimerions en savoir un peu plus sur vous…
Je suis originaire de La Mure et reste très attachée à la région matheysine. J’ai fait mes études à Grenoble et suis heureuse de pouvoir y travailler. Nous avons la chance de bénéficier d’un écosystème d’une grande richesse qui vient en appui aux start-up. En dehors de mon travail, j’entretiens une passion secrète : l’apiculture. Je détiens une dizaine de ruches et fabrique mon propre miel. Je participe au combat pour la préservation des abeilles, essentielle au maintien de la biodiversité. F. Combier

Fluoptics
- Imagerie de fluorescence pour l’aide à la chirurgie
- Grenoble
- 19 salariés
- CA 2014 : 1,06 M€ (+ 158,53 % par rapport à 2013)
- Part à l’export : 81,13 %


 
 Agenda
Evenement
 
Recherche
article
 
Palmarès entreprises
 
Abonnement
papier/web

  Suivez-nous sur :
 

Fil d'info

  • 02.12 - Sport2Job, une deuxième édition réussie  >>

    Sport2Job, une deuxième édition réussie

    02 décembre 2016

    La deuxième édition de Sport2Job s’est clôturée mardi 22 novembre, à la CCI de Grenoble. Sport2Job est un concept créé il y a deux ans par Talentéo, spécialiste de l’emploi et du handicap. La société grenobloise casse les codes du recrutement classique et propose aux recruteurs et candidats de partager une expérience commune pour se découvrir autrement. L’objectif est de favoriser l’emploi des personnes en situation de handicap. L'opération a été placée sous le haut patronage du Ministère du travail. 

     

    Dix entreprises phares du bassin grenoblois ont participé à Sport2Job cette année: la Banque Populaire des Alpes, le CEA Grenoble, C’PRO, Davidson, l’ESRF, l’ILL, Rossignol, Schneider Electric, Start People et STMicroelectronics. Au terme de cette deuxième édition qui s’est déroulée au travers de six évènements tout au long de l’année, 30 candidats sur 75 ont trouvé un emploiLa cérémonie de clôture a permis de dévoiler les vainqueurs de ce challenge inter-entreprises. La première place est revenue au CEA. 

     

  • 01.12 - Une boutique des créateurs à l’occasion de Noël  >>

    Une boutique des créateurs à l’occasion de Noël

    01 décembre 2016

    Delphine Robert, créatrice des livres à jouer sous la marque Mademoiselle Cartonne , a ouvert la Boutique éphémère des créateurs, au cœur de la Caserne de Bonne. Elle propose une large gamme de cadeaux à glisser sous le sapin. Peintres, bijoutiers, tisseurs mais aussi chocolatiers, en tout une trentaine de créateurs sont représentés. La boutique fermera ses portes le 24 décembre.

     

  • 01.12 - Chèque cadeau Cœur de Chartreuse  >>

    Chèque cadeau Cœur de Chartreuse

    01 décembre 2016
      

    Une cinquantaine de commerçants et artisans de Saint-Laurent-du-Pont se sont unis pour lancer il y a trois ans les chèques cadeaux Cœur de Chartreuse. Aujourd’hui, plus de 50 employeurs participent à la démarche en offrant des chèques cadeaux à leurs employés. En trois ans, le dispositif a permis d’engranger 130 K€ de retombées dans les entreprises du territoire. 

     

  • 25.11 - Un camion hybride pour Ectra  >>

    Un camion hybride pour Ectra

    25 novembre 2016

    Le transporteur Ectra (CA 2015 : 11 M€ environ ; 85 salariés ; siège à Saint-Ismier) utilise, depuis septembre, un poids lourd 7,5 tonnes frigorifique hybride électrique-gasoil pour ses livraisons en zone urbaine, périurbaine et sur site industriel. “Il existe très peu de poids lourds hybrides de ce tonnage, explique Serge Pommelet, dirigeant d’Ectra. Selon les contraintes de l’industriel, nous utilisons plutôt tel ou tel véhicule. Nous possédons ainsi des poids lourds 100 % électriques de tonnage inférieur, des 3,5 tonnes notamment, pour une utilisation en hyper-local.”

  • 25.11 - La Haute Société se sent bien chez Botanic !  >>

    La Haute Société se sent bien chez Botanic !

    25 novembre 2016

    L’agence digitale grenobloise La Haute Société a réalisé la nouvelle application mobile de Botanic.
    En effet, l'enseigne de jardinerie naturelle souhaite se digitaliser pour offrir à ses clients une meilleure expérience, en les accompagnant à chaque étape du parcours d’achat, qu’ils soient en ligne ou dans l’un des 66 magasins de l’enseigne.

     

    Lire la suite sur Ecobiz


Elles recrutent

  • 02.12 - Sport2Job, une deuxième édition réussie  >>

    Sport2Job, une deuxième édition réussie

    02 décembre 2016

    La deuxième édition de Sport2Job s’est clôturée mardi 22 novembre, à la CCI de Grenoble. Sport2Job est un concept créé il y a deux ans par Talentéo, spécialiste de l’emploi et du handicap. La société grenobloise casse les codes du recrutement classique et propose aux recruteurs et candidats de partager une expérience commune pour se découvrir autrement. L’objectif est de favoriser l’emploi des personnes en situation de handicap. L'opération a été placée sous le haut patronage du Ministère du travail. 

     

    Dix entreprises phares du bassin grenoblois ont participé à Sport2Job cette année: la Banque Populaire des Alpes, le CEA Grenoble, C’PRO, Davidson, l’ESRF, l’ILL, Rossignol, Schneider Electric, Start People et STMicroelectronics. Au terme de cette deuxième édition qui s’est déroulée au travers de six évènements tout au long de l’année, 30 candidats sur 75 ont trouvé un emploiLa cérémonie de clôture a permis de dévoiler les vainqueurs de ce challenge inter-entreprises. La première place est revenue au CEA. 

     

  • 04.11 - Sogilis recrute des développeurs  >>

    Sogilis recrute des développeurs

    © Christophe Levet
    © Christophe Levet
    04 novembre 2016

    Entreprise grenobloise d’ingénierie informatique, Sogilis (siège à Grenoble) renforce son équipe dédiée aux systèmes critiques et communicants. Elle souhaite doubler ses effectifs en 2017 pour répondre à des projets dans l’aéronautique, le médical, l’énergie ou bien à des collaborations de recherche et de développement, au niveau national et européen. L’entreprise emploie actuellement 35 collaborateurs pour un chiffre d’affaires de 2 M€. 

     

    Depuis plusieurs années Sogilis s’affirme comme un acteur de référence des systèmes critiques et communicants, grâce à son équipe pluridisciplinaire. Christophe Baillon, le dirigeant de Sogilis, ambitionne de constituer une véritable unité d’élite dans le domaine des systèmes critiques.  Il a fondé cette année une nouvelle filiale, Hionos , qui développe des logiciels pour rendre les drones plus sûrs et plus fiables.

     

  • 10.10 - Hôtellerie et métiers de bouche : des secteurs porteurs  >>

    Hôtellerie et métiers de bouche : des secteurs porteurs

    10 octobre 2016

    L’IMT et CCI Formation seront présents au Salon de l’hôtellerie et des métiers de bouche, du 14 au 17 octobre, aux côtés de l’UMIH 38 pour présenter les offres de formations dédiés au secteur des cafés, hôtels et restaurants. Apprentissage, contrat de professionnalisation ou formation continue, découvrez les offres qui correspondent au mieux aux besoins de recrutement des entreprises. La restauration et le service font partie des secteurs porteurs en terme d'emplois.

  • 19.09 - 130 postes chez Hardis  >>

    130 postes chez Hardis

    19 septembre 2016

    En 2016, Hardis Group (730 collaborateurs) a prévu d’augmenter son effectif global de près 20%, avec 130 postes à pourvoir partout en France sur ses activités clés : digitalisation des services, gestion et transformation des systèmes d'information, data intelligence, cloud, amélioration de la performance logistique. A Seyssinet, siège social du groupe, plus d’une vingtaine de postes sont actuellement à pourvoir. Au total, sur 2016, 60% des recrutements se feront sur Seyssinet, le reste sur les sites de Lyon, Paris et Nantes.
    L’entreprise de services du numérique et éditeur de logiciels a réalisé en 2015 une croissance de 10,8 % avec un chiffre d’affaires de 68,8 M€. Elle prévoit à l’horizon 2018 un chiffre d’affaires de 94 M€ pour un effectif de près d’un millier de collaborateurs.

     

  • 19.09 - Forum emploi chez Groupe Perraud  >>

    Forum emploi chez Groupe Perraud

    19 septembre 2016

    Dans le cadre des Journées Portes Ouvertes organisées par la CCI, le Groupe Perraud organise, en partenariat avec l’Agefiph et la Mission Locale, un forum de l’emploi le 14 octobre, au Pont-de-Claix. Les métiers concernés : conducteur transport en commun et mécanicien poids lourd. Le spécialiste du transport de voyageurs présentera l’entreprise et les métiers qui recrutent. Visite du site et simulation de conduite sont également au programme.

 

A lire en novembre


L'interview de Bertrand Converso, dirigeant de Converso TP.


 
Notre supplément "Relance économique : le département agit !"


 
Et toujours notre supplément LearningGrid by Grenoble



 
Abonnez-vous à la version numérique
 
 


Vidéo à la une