La belle échappée de Time Sport International

05 mai 2017
Fondée en 1986, la marque phare du vélo “made in France” est prête pour de nouvelles victoires au sein du groupe Rossignol. Innovation, lancement de gammes, développement et réorganisation industrielle marquent les étapes décisives de ce grand retour. Revue d’une stratégie gagnante avec Sylvain Noailly, directeur général de l’entreprise.

Comment la société Time Sport International s’est-elle intégrée à la stratégie de Rossignol ?
Depuis 2014, le groupe Rossignol, en partenariat avec ses investisseurs, a cherché à s’émanciper des seules activités liées aux sports d’hiver. Cela s’est traduit par la création d’une collection de vêtements sport chic, à porter toute l’année, en plus de nos gammes Performance dédiées à la pratique du ski. Puis en 2016, nous avons réalisé l’acquisition de Raidlight Vertical, la marque française pionnière du trail-running, basée à Saint-Pierre-de-Chartreuse, à une trentaine de kilomètres du siège de Rossignol. Ce rachat avait pour objectif d’élargir notre offre outdoor pour l’été, et de nous diversifier vers le trail et la randonnée. En février 2016, nous avons repris cette fois Time Sport International, en difficulté après le décès brutal de son fondateur en 2014. Le vélo est une industrie à part entière. Mais ce choix stratégique s’est imposé : le secteur représente 20 fois la taille du marché des sports d’hiver dans le monde. Il connaît aussi une forte croissance dans tous les pays !

Les vélos Time ciblent toutefois plutôt une clientèle de sportifs passionnés…
Plusieurs technologies brevetées nous positionnent en effet sur le très haut de gamme. Nos tarifs s’échelonnent entre 4 000 et 15 000 euros. Les vélos Time sont reconnus à la fois pour leur confort, combiné à la précision du freinage, du contrôle de la direction, et à une très forte efficacité du pédalage. Time est à l’origine d’un concept innovant de pédale automatique, produit à Nevers, qui en fait le troisième acteur à l’international sur ce marché. Tous nos cycles emploient des cadres légers et résistants garantis à vie, réalisés en fibres de carbone tressées, un savoir-faire unique au monde. L’absorption des vibrations est notamment assurée par des fibres de polymère également utilisées dans l’aérospatiale, et notre fourche Aktiv réunit pas moins de trois brevets pour réduire l'effet des phénomènes vibratoires sur le cycliste. Depuis quelques années, nous fabriquons des vélos urbains pour Hermès. Il y a un an, nous avons aussi lancé un modèle pour les triathlètes, qui connaît un développement très fort. L’élargissement de la gamme fait partie de nos priorités.

Par quelles étapes passe le redressement de Time ?
Plusieurs chantiers ont été initiés. Le premier s’est traduit par un déménagement des locaux historiques de Vaulx-Milieu à Voreppe, où Rossignol a réinvesti dans des lignes industrielles “best in class” afin de renouer avec la performance. Nous avons également reconstitué une équipe de direction marketing et commerciale pour assurer la promotion de Time et relancer la dynamique auprès des magasins distributeurs. Au deuxième salon mondial du cycle à Taipei, début mars, des attentes fortes se sont exprimées vis-à-vis de la marque. Nous exportons déjà à 65 % à l’international. Les pays européens sont très moteurs, mais aussi le Japon, les USA et l’Asie Pacifique.

Vous l’avez dit, le vélo est un secteur à part entière. Cela signifie-t-il une absence de synergies avec Rossignol ?
Elles sont au contraire à l’ordre du jour, d’autant que 40 % des skieurs se trouvent être aussi cyclistes. Nous avons ainsi aidé des moniteurs de ski à monter une équipe ESF Time. Et l’entreprise peut s’appuyer sur le savoir-faire en organisation industrielle, logistique, R&D et supports (juridique, ressources humaines…) de Rossignol.

Quelles sont vos perspectives d’avenir ?
Notre plan de croissance est ambitieux : il prévoit de tripler le chiffre d’affaires entre trois et cinq ans. Time est une petite marque à l’échelle du marché mondial du vélo, mais qui a une forte capacité à grimper. Elle séduit les esthètes qui ont envie d’un produit performant et différent par rapport à ce qui existe sur le marché. Elle ouvre l’accès à des séries limitées, à un made in France aux racines bien ancrées. Entre 55 % et 85 % de la valeur ajoutée des vélos Time est produite en France. Les grands champions qui les ont utilisés – Greg LeMond, Laurent Fignon, Miguel Indurain… – font partie de l’histoire du Tour de France, un événement partagé à l’échelle interplanétaire. C’est ce mythe-là que nous voulons faire vivre.

De quelle façon ?
Au-delà du produit, nous voulons créer une communauté de passionnés du cyclisme. Elle a vocation à fédérer d’une part les adeptes de performance via un investissement dans le triathlon, et d’autre part une cible d’utilisateurs plutôt attirés par le partage, le regroupement, les challenges vécus en commun. Time a donc noué un partenariat avec Classic Challenges, qui organise des courses mythiques du début du xxe siècle au départ de Paris. Ces courses se dérouleront chaque saison entre avril et novembre sur des parcours d’anthologie (Paris-Rouen, Paris-Amiens…). La R&D et l’innovation s’inscrivent aussi toujours dans notre ADN. Dès juin prochain, nous annoncerons aux distributeurs la sortie d’un vélo doté de nombreuses nouveautés, fidèles à “l’esprit Time”.
E. Ballery

 

A savoir :
Nos distributeurs sont satisfaits de voir Time renouer avec une dynamique d’investissement

Infos clés :
-    Création de la marque en 1986 par Roland Cattin, décédé en octobre 2014.
-    Reprise par le groupe Rossignol en février 2016
-    Effectif : 100 personnes, dont 50 à Voreppe, 20 à Nevers et une trentaine en Slovaquie
-    CA 2015-2016 : 10 M€
-    Export : 65 %. Distribution dans 30 pays.

Photo : © F. Ardito

 
 Agenda
Evenement
 
Recherche
article
 
Palmarès entreprises
 
Abonnement
papier/web

  Suivez-nous sur :


Fil d'info

  • 24.05 - Abeeway rachetée par Actility  >>

    Abeeway rachetée par Actility

    24 mai 2017

    La startup meylanaise Abeeway, créée par Florian Sforza et spécialiste de la géolocalisation basse consommation, a été rachetée par une autre start-up, Actility , leader dans l’industrie des réseaux étendus à faible puissance (LPWA). Les deux sociétés avaient noué un partenariat en début d’année. Cette acquisition donne à la société parisienne un avantage sur le marché de la géolocalisation des objets connectés.

     

  • 24.05 - Thierry Court sacré "Meilleur pâtissier"  >>

    Thierry Court sacré "Meilleur pâtissier"

    24 mai 2017
    La gastronomie iséroise sait se faire distinguer. Le pâtissier-chocolatier grenoblois Thierry Court a remporté, mardi 23 mai, la finale de l’émission « Le Meilleur Pâtissier - Les Professionnels » sur M6. Après Jérémie Izarn, chef de La Tour des Sens, sacré Top chef 2017 et issu des rangs de l’IMT, ce sont à nouveau des isérois qui se sont illustrés. La brigade de Thierry Court comptait ainsi un autre surdoué de la pâtisserie, formateur à l’IMT, Martial Lecoutre.  
  • 23.05 - 31 mai : Journée Job Dating chez Airria  >>

    31 mai : Journée Job Dating chez Airria

    23 mai 2017

    Airria ouvre les portes de son siège de Meylan, mercredi 31 mai de 9h à 17h. Son objectif est de dépasser les frontières classiques du recrutement. Le spécialiste en installation et maintenance des systèmes communicants et objets connectés recherche plusieurs collaborateurs pour ses agences de Rhône-Alpes et notamment de Grenoble, dans différents secteurs : informatique, commerce, sourcing, électrotechnique…

     

  • 22.05 - Les étudiants roulent propres grâce à Cetup  >>

    Les étudiants roulent propres grâce à Cetup

    22 mai 2017

    Cetup reçoit 70 étudiants mardi 30 Mai, dans le cadre de la Semaine Européenne du Développement Durable, pour leur faire découvrir les véhicules propres. Depuis plus de 25 ans, Cetup investit dans ce domaine avec des véhicules électriques ou roulant au gaz, au bio éthanol, ou à pile hydrogène.  

     

    Lire la suite sur Grenoble Ecobiz

  • 15.05 - Frédéric Hello, directeur de l'agence Economie sociale et solidaire de la CERA  >>

    Frédéric Hello, directeur de l'agence Economie sociale et solidaire de la CERA

    15 mai 2017

    Jusqu’ici directeur du marché des professionnels et des associations de proximité au sein de la Caisse d'Epargne Rhône Alpes, Frédéric Hello a été nommé directeur de l'agence Economie sociale et solidaire de l’établissement en région. La CERA est un partenaire privilégié de l’ESS qu’elle soutient  fortement depuis plusieurs années.

     


Elles recrutent

  • 23.05 - 31 mai : Journée Job Dating chez Airria  >>

    31 mai : Journée Job Dating chez Airria

    23 mai 2017

    Airria ouvre les portes de son siège de Meylan, mercredi 31 mai de 9h à 17h. Son objectif est de dépasser les frontières classiques du recrutement. Le spécialiste en installation et maintenance des systèmes communicants et objets connectés recherche plusieurs collaborateurs pour ses agences de Rhône-Alpes et notamment de Grenoble, dans différents secteurs : informatique, commerce, sourcing, électrotechnique…

     

  • 11.05 - 31 mai : My Job Casting alternance   >>

    31 mai : My Job Casting alternance

    11 mai 2017

    Mercredi 31 mai, de 14h à 18h, le Pôle formation des industries technologiques de Moirans propose un job casting pour permettre aux candidats de trouver un emploi en alternance. Cet événement s’adresse aux élèves de CAP, Bac pro, BTS, Licence pro.
    Et le jeudi 1er juin, l’Udimec organise un job dating spécial Ingénieur (de 14h à 18h, dans ses locaux, à Grenoble).
    En savoir plus et s'inscrire.

     

  • 09.05 - Une Course des Garçons de Café pour promouvoir les métiers de l’Hôtellerie restauration  >>

    Une Course des Garçons de Café pour promouvoir les métiers de l’Hôtellerie restauration

    09 mai 2017

    La 2e édition de la Course des garçons de cafés, organisée par l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie de l’Isère (UMIH38), a lieu jeudi 11 mai, place Victor Hugo à Grenoble. Munis d’un plateau composé d’un café, d’une bière, d’un jus de fruit et d’un verre d’eau, les garçons de café, élèves des CFA et des écoles hôtelières et professionnels, s’élancent sur un parcours de 485 m autour de la place. En parallèle, les élèves des écoles hôtelières affichent leurs savoir-faire auprès du public : réalisation de cocktails, démonstrations de flambage et de découpe de fruits, cuisson de buns de volaille flambés à la Chartreuse… Cette année, l’emploi est mis à l’honneur : espace dédié avec offres d’emploi et possibilité de déposer son CV.

     

  • 25.04 - Hello Handicap, nouveau salon du recrutement en ligne   >>

    Hello Handicap, nouveau salon du recrutement en ligne

    25 avril 2017

    La première édition du salon du recrutement en ligne Hello Handicap se tient jusqu’au 28 avril. Développé par Handicap.fr, ce salon, destiné aux travailleurs handicapés, regroupe 60 entreprises et 15 000 offres d’emplois. Grâce à des algorithmes de matching, Hello Handicap permet un gain de temps et d’efficacité pour les candidats comme pour les recruteurs. Parmi eux, plusieurs disposent de sites ou établissements en région grenobloise telles Akka Technologies, Burger King (récemment implanté à Grenoble), Capgemini, Colas, Sogeti, le CEA, BNP Paribas, Enedis, la Fnac…

     


  • 03.02 - Alten recrute 25 collaborateurs  >>

    Alten recrute 25 collaborateurs

    03 février 2017

    Leader du marché de la R&D externalisée en France, le groupe Alten (CA 2015 : 1,5 Md€ ; 20 400 salariés dans le monde) recrute actuellement 25 personnes sur Grenoble et Lyon : des postes d’ingénieurs principalement, en électronique, systèmes embarqués, système d’information…

     

 

A lire en mai


La belle échappée de Time Sport International
 

Et notre supplément

Le Pays Voironnais, un territoire privilégié pour les entrepreneurs


Vidéo à la une