Skip to main content
Présences Grenoble
Industrie — Le 18 October 2022

AB Épluche, le légume bio et local prêt à l’emploi

AB Épluche fournit la restauration collective en légumes bio et locaux, crus et prêts à l’emploi, qu’elle achète à des maraîchers et transforme. Une formule qui marche : la société prévoit de s’agrandir et d’élargir sa gamme.

Marianne Molina, directrice associée de AB Épluche © J.-M. Blache

Pourquoi les restaurants scolaires et les cantines d’entreprise ne proposent-ils pas plus de légumes bio et locaux ? Parce qu’ils manquent de temps et d’espace pour les préparer… Ce constat a donné naissance en 2012 à AB Épluche, décidée à rapprocher maraîchers et acheteurs des cuisines centrales. Le Département de l’Isère a activement soutenu le projet. Et en dix ans, la société a acquis sa place et sa légitimité. La légumerie d’AB Épluche accueille les produits entrants, les lave, pèle, découpe et conditionne, en sacs de 5 à 10 kilos. La plupart des opérations sont mécanisées. Mais il faut des bras pour charger les machines, conditionner les légumes découpés, préparer les livraisons, etc.

Plus chers, mais plus savoureux que la concurrence

Les meilleures ventes ? Carotte, pomme de terre et courge. Leur atout n° 1 ? La saveur… « Nous sommes plus chers que les légumes surgelés ou industriels. Mais dès que nos futurs clients goûtent nos produits, ils sont convaincus », observe Marianne Molina, directrice associée. Le niveau d’activité est bon, mais les variations violentes : les légumes ne poussent pas toute l’année et les cantines scolaires ferment l’été. Aussi, AB Épluche élargit sa clientèle à la restauration commerciale et surtout aux hôpitaux. Elle compte également lancer une gamme de conserves de légumes et de légumineuses, toujours bio et locales. La société s’installera en 2024 dans des locaux plus grands, à Vourey. Elle espère poursuivre sa croissance, qui contribue à structurer la filière iséroise du maraîchage bio. « Nous sommes prêts à monter en puissance, nos producteurs aussi. Pour faire vraiment décoller le local et le bio, c’est aux acheteurs de la restauration de donner l’impulsion. »

B. Playoust

Infos clés

  • Légumerie dédiée à la transformation de légumes locaux
  • Création : 2012
  • Le Fontanil
  • 10 salariés
  • CA 2022 : 750 k€

A savoir

  • Plus de 90 % des approvisionnements proviennent d’exploitations implantées en Isère.

Commentaires

Add new comment

Language
The comment language code.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
Email
Please enter your email address
Nom
Please enter your name
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Leave this field blank

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner