Skip to main content
Présences Grenoble
Industrie — Le 9 October 2023

Escadrone s’envole

Conceptrice et distributrice de drones à usage professionnel civil, la société, coup de cœur des Innotrophées 2023 de la CCI de Grenoble, devrait connaître une croissance de 20 % cette année

Nicolas Hébert, dirigeant fondateur d’Escadrone © J-M. Blache

Régulièrement citée parmi les champions de la croissance dans le quotidien national Les Échos, Escadrone survole son métier avec une réussite insolente. C’est que l’entreprise a su tôt anticiper l’évolution du marché : « Nous étions concepteurs et fabricants, jusqu’au moment où le secteur s’est concentré, avec l’émergence de mastodontes qui ont tout internalisé », raconte Nicolas Hébert, dirigeant fondateur d’Escadrone. Lancée en 2014, l’entreprise a donc dû négocier un virage important quatre ans plus tard, pour se consacrer à la vente et à l’accompagnement. « Nous pouvons utiliser un drone chez le client sur des missions spécifiques, adapter à ses besoins les drones des fabricants mondiaux avec lesquels on travaille, former le client aux logiciels de pilotage et améliorer ses compétences. Et bien sûr assurer la maintenance des engins », résume Nicolas Hébert.

Du bâtiment à la Défense

Les clients d’Escadrone ? D’abord les entreprises du BTP, milieu dont Nicolas Hébert, ingénieur des travaux publics, est issu. « Je fabriquais des drones pour le loisir, jusqu’au jour où j’ai eu l’intuition qu’ils pourraient être utiles dans mon métier. » L’entreprise fournit aussi les bureaux d’études et le secteur de l’audiovisuel. Sa connaissance très fine du marché lui donne des ailes pour s’adresser maintenant au monde de l’industrie et répondre à ses enjeux de sécurité et de surveillance. Curieuse et passionnée, son âme de conceptrice pétille encore. Escadrone investit aujourd’hui sa matière grise dans les engins autonomes marins et sous-marins, pour la surveillance des interventions des scaphandriers jusqu’à 300 mètres de profondeur par exemple, ou les opérations liées à l’hydroélectricité et au stockage de l’eau. Ses véhicules sous-marins téléopérés (ROV) optimisent les missions d’EDF, de General Electric et de la Direction générale de l’armement.

R. Gonzalez

Infos clés

  • Conception, vente et formation dans la robotique autonome

  • Montbonnot-Saint-Martin

  • 12 personnes

  • CA 2022 : 4,5 M€ (5,5 M€ prévus cette année)

A savoir

  • Escadrone sait répondre à l’intégralité du besoin du client : conseil, conception, homologation, formation aux usages et aux métiers.

Commentaires

Add new comment

Language
The comment language code.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
Email
Please enter your email address
Nom
Please enter your name
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Leave this field blank

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner