Skip to main content
Présences Grenoble
A table — Le 10 October 2023

Le Palégrié égaie les palais

Après le démarrage lyonnais et l’aventure de L’Hôtel du Golf à Corrençon-en-Vercors, le chef Guillaume Monjuré et sa compagne Chrystel Barnier, sommelière, ont ouvert cet été la troisième version de leur restaurant au cœur du village de Méaudre.

Guillaume Monjuré et sa compagne Chrystel Barnier © F. Ardito

Ils sont restés sur le plateau, fidèles à leur terre natale ou d’adoption. La vieille grange familiale, Chez l’Henri, s’est muée en table de choix, sans chercher pour autant l’épate. Du moins côté déco : on se sent ici comme à la maison, ou presque, avec l’espace cuisine complètement ouvert sur la salle, meublée de tables rondes nappées, style scandinave des années 1950. Y trône un imposant four à bois entièrement restauré, où tous les plats mijotent : « Il n’y a pas d’induction ou de brûleur caché quelque part », sourit Guillaume Monjuré. Lui et sa compagne Chrystel Barnier, rencontrée lorsqu’ils travaillaient à La Mamounia, à Marrakech, ont tout pensé et décidé de A à Z : « Cette fois, ce restaurant, c’est vraiment le nôtre. »

© F. Ardito
© F. Ardito

 

Cristivomer maturé

Entré dans une cuisine à l’âge de 14 ans, le chef n’en est plus guère ressorti en 30 ans de carrière, sinon pour rencontrer les producteurs et cueillir des champignons. « Chaque jour, le menu dégustation raconte notre histoire et celle de nos fournisseurs. » Plus de 80 % des matières premières proviennent de l’Isère, où manquent l’olive pour l’huile de la Drôme, les épices du Liban ou d’Inde, et quelques poissons marins, pêchés à la ligne au Grau-du-Roi. « Presque tous nos légumes sont achetés à une ferme bio à Rencurel. Nous allons les voir pousser chaque semaine. » Si le cristivomer (un salmonidé élevé dans les piscicultures d’Archiane) maturé tient lieu de plat-signature, Le Palégrié fait la part belle au végétal : « À nous de vous faire aimer les laitues et les cucurbitacés ! », parie le chef. Bien sûr, les pigeons, lièvres, ris de veau, agneaux de Lans et autres ont droit de cité dans les menus saisonniers. La carte des vins, quant à elle, recèle plus de 350 références, de toutes les régions viticoles de France, et aussi de Suisse, d’Allemagne ou d’Autriche. Tant d’efforts et d’audace pour une clientèle fidèle, depuis la première étape lyonnaise.

R. Gonzalez

Infos clés

  • Restaurant
  • 66 rue de la Tour, Méaudre
  • 18 à 20 couverts maxi, dont une grande table pour 8
  • Menu spécial entreprises le midi

A savoir

  • Le Palégrié propose avec le café une cave de chocolats signée de la maison Bonnat.

Commentaires

Add new comment

Language
The comment language code.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
Email
Please enter your email address
Nom
Please enter your name
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Leave this field blank

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner