Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Aménagement — Le 6 septembre 2021

Le nouveau visage des Archives départementales de l’Isère

Inaugurées en mai dernier et ouvertes au public depuis juillet, les Archives départementales de l’Isère, installées depuis 1958 dans le centre-ville de Grenoble, ont emménagé dans un tout nouveau bâtiment, dans la zone des Glairons, à Saint-Martin-d’Hères. 

Archives départementales de l'Isère
Les Archives départementales de l’Isère vues depuis le campus universitaire © Archives départementales de l'Isère

Conçu par les cabinets d’architectes CR&ON (Grenoble) et D3 (Lyon), le projet a nécessité un investissement de 37 M€. Très technique, l’édifice se devait de répondre à deux vocations contradictoires : un coffre-fort pour la conservation définitive de documents fragiles et irremplaçables, et un lieu culturel ouvert à tous.

Composé de quatre monolithes en béton coloré assemblés par des césures vitrées correspondant aux couloirs de circulation, le bâtiment de 14 000 m² répartis sur sept niveaux, est écoresponsable. Il dispose ainsi de panneaux photovoltaïques installés en toiture ; les eaux de pluie sont récupérées afin de minimiser l'impact sur les réseaux d'évacuation et de servir à l'arrosage. Une végétation rase sur le plateau surplombant le rez-de-chaussée contribue à l’équilibre thermique de l’édifice.

La rue intérieure des Archives départementales de l'Isère
La rue intérieure des Archives départementales de l'Isère © Frédérick Pattou. Archives départementales de l’Isère

 

A l’intérieur, les Archives abritent une salle de conférences, dotée d’un auditorium de 126 places, une salle d’exposition de 75 m² (nouveauté par rapport au précédent bâtiment) et, pour la recherche et la consultation des documents, une salle des inventaires et une salle de lecture de 60 places. Deux salles pédagogiques sont réservées pour l’accueil du public scolaire et pour des formations. En 2019, les Archives de l’Isère avaient accueilli 1550 chercheurs et 1650 scolaires.

La capacité totale de linéaire d’archivage s’élève à 70 km. Aujourd’hui, les fonds représentent 39 km linéaires de documents divers, présents sous de multiples supports (parchemin, papier, photographies, audiovisuel, microfilms, fichiers numériques…). Une solution d’extension de la capacité des magasins a déjà été prévue afin de garantir la pérennité du bâtiment.
 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner