Aller au contenu principal

Fil d'infos

1024 résultats correspondent à votre recherche
  • Commerce 29 mai 2020

    11 commerçants donnent au CHU

    Verser 5 % de son chiffre d’affaire réalisé entre le 11 et le 31 mai au CHU de Grenoble-Alpes et du Grand-Est, telle est l’idée de Thierry de Bouter, commerçant...

    Verser 5 % de son chiffre d’affaire réalisé entre le 11 et le 31 mai au CHU de Grenoble-Alpes et du Grand-Est, telle est l’idée de Thierry de Bouter, commerçant grenoblois, imitée par dix autres commerces. Pour les commerçants engagés dans cette initiative, le but est surtout de remercier les soignants pour leur implication pendant la crise sanitaire. Les enseignes qui ont participé à cette initiative : Tommy Hilfiger, L’Épicurial, Twins & Brother Woman, 23e Rue, Indigo, Twins & Brother, Première Avenue Homme, Cave Micand, 5e Rue, Wegelin et Première Avenue.

  • Loisirs 28 mai 2020

    Les PUG piquées par le virus

    La maison d’édition grenobloise lance une collection d’e-books gratuits autour de la crise sanitaire. Intitulée Le Virus de la recherche, elle est le fruit d’une...

    La maison d’édition grenobloise lance une collection d’e-books gratuits autour de la crise sanitaire. Intitulée Le Virus de la recherche, elle est le fruit d’une démarche collective d’auteurs de toutes disciplines : économie, géographie, sociologie, histoire, etc. Ces textes courts et grand public questionnent notamment les conditions de la reprise économique et des nouveaux modes d’organisation possibles face aux enjeux dont la pandémie a renforcé le poids. Plus d’une quarantaine de ces e-books sont déjà disponibles sur le site www.pug.fr. Parmi les ouvrages conseillés : « Entreprises, le temps des prises de conscience », rédigé par Hugues Poissonnier, et « Faire face à la désorientation stratégique des entreprises », de Thomas Gauthier.

  • Loisirs 28 mai 2020

    Les bulles se regonflent

    Après 55 jours d’arrêt suite au confinement, le téléphérique de la Bastille a repris du service dès le 14 mai dernier. Des mesures exceptionnelles ont été adoptées :...

    Après 55 jours d’arrêt suite au confinement, le téléphérique de la Bastille a repris du service dès le 14 mai dernier. Des mesures exceptionnelles ont été adoptées : masque obligatoire pour l’accès aux caisses et durant le trajet, marquage au sol pour le respect des règles de distanciation, paiement par carte bancaire et si possible sans contact, désinfection des cabines plusieurs fois par jour… Un snack a ouvert pour proposer une restauration rapide à emporter, avant la réouverture programmée du restaurant courant juin. Pour accroître l’attractivité des lieux, un jeu de piste en extérieur a été créé pour les familles. Si le musée des Troupes de montagne reste quant à lui fermé jusqu’en septembre, son site Internet propose un film inédit sur l’engagement des soldats de la 27e BIM en Afghanistan durant dix ans.

  • Services 19 mai 2020

    eLichens vend en ligne sa station eLos

    Spécialisée depuis 2014 dans la conception de capteurs de gaz et d’une plateforme d’analyse et de prédiction de la qualité de l’air, la jeune entreprise grenobloise...

    Spécialisée depuis 2014 dans la conception de capteurs de gaz et d’une plateforme d’analyse et de prédiction de la qualité de l’air, la jeune entreprise grenobloise eLichens a démarré fin avril une boutique en ligne, pour commercialiser sa station eLos sur les marchés européens et américains. Autonome car alimentée par panneau solaire, la station permet à tout type d’utilisateur de mesurer la qualité de l’air extérieur, en temps réel et avec une grande précision. Ce lancement succède au déploiement réalisé par eLichens en mars dernier à San Francisco de 30 stations de mesure de la qualité de l’air, placées à 2 ou 3 mètres de hauteur. Elichens en a déjà équipé les villes de Grenoble, Paris et Milan.

  • Services 19 mai 2020

    Medimprint, partenaire du projet NanoDx COVID19

    Fondée en 2016 à La Tronche, la start-up Medimprint, issue de la collaboration entre l’INSERM, le CHU Grenoble Alpes, l’Université Grenoble Alpes et le CEA-Leti, est...

    Fondée en 2016 à La Tronche, la start-up Medimprint, issue de la collaboration entre l’INSERM, le CHU Grenoble Alpes, l’Université Grenoble Alpes et le CEA-Leti, est partenaire du projet NanoDx COVID19, lauréat de l’EIT Health. Il a pour objectif de développer un test diagnostic pour un dépistage sérologique rapide sur bandelette du Covid-19, en utilisant la technologie d’empreinte tissulaire que Medimprint a développée pour le diagnostic de tumeurs cérébrales. Ce test permettrait de discriminer les patients évoluant vers une forme grave suite à une infection par le coronavirus. Le projet NanoDx COVID19 figure parmi les 14 projets sélectionnés par l’EIT (Institut européen d’Innovation et de technologie) Health. Ils sont financés à hauteur de 6 M€ pour apporter les meilleures solutions immédiates et percutantes de lutte contre la pandémie.

  • Services 18 mai 2020

    Aurex, une plateforme inter-entreprises solidaire

    Comment préserver sa trésorerie à l’épreuve du Covid19 ou lorsqu’on démarre une activité ? En remplaçant la transaction monétaire à l’occasion d’un achat par la...

    Comment préserver sa trésorerie à l’épreuve du Covid19 ou lorsqu’on démarre une activité ? En remplaçant la transaction monétaire à l’occasion d’un achat par la transformation de la facture en moyen de paiement. C’est l’idée de la plateforme Aurex, imaginée par des entrepreneurs des réseaux du CJD et du pôle de coopération La Pousada. En plus d’offrir un moyen de paiement complémentaire à l’euro, Aurex permet d’accéder à un réseau régional d’entreprises diversifiées.
    Plus d’infos sur reseau-aurex.fr

  • Commerce 18 mai 2020

    Des bons d’achat pour soutenir les commerces du Grésivaudan

    Les habitants du territoire ont la possibilité d’acheter des bons d’achat anticipés sur le site de l’association Grésicadeaux, d’une valeur de 10€ l’unité. Ce...

    Les habitants du territoire ont la possibilité d’acheter des bons d’achat anticipés sur le site de l’association Grésicadeaux, d’une valeur de 10€ l’unité. Ce système permet de soulager la trésorerie des commerces dont le confinement n’a apporté pour certains aucune rentrée d’argent. L’opération est à ce jour un succès, 150 magasins se sont déjà inscrits sur la plate-forme et rencontrent la coopération des acheteurs soucieux de voir perdurer leurs commerces de proximité. Sont éligibles les surfaces de moins de 1000 m².

  • Services 18 mai 2020

    Équipements de protection et d’information signés GPub

    Les commandes abondent auprès de la société GPub à Lumbin en termes de fourniture de protections de comptoirs en plexiglass, mais aussi d’adhésifs au sol,...

    Les commandes abondent auprès de la société GPub à Lumbin en termes de fourniture de protections de comptoirs en plexiglass, mais aussi d’adhésifs au sol, d’autocollants et panneaux rappelant les règles d’hygiène, de sécurité ou de distanciation. La société spécialisée dans la signalétique et la publicité extérieure (CA 2019 : 620 k€, 8 personnes) est en effet dotée d’une machine découpant sur-mesure le plexiglass, matière première qu’elle n’a pas eue de difficulté à obtenir de ses fournisseurs privilégiant leurs clients fidèles. GPub est ainsi apte à équiper des commerces, de nombreuses TPE et PME ou professionnels accueillant clients ou public. Ses produits ont été récemment installés chez Aledia, Kaena, Petzl ou Wright Medical.

  • Ils font l'actu 13 mai 2020

    Le Pays Voironnais protège ses commerçants et leurs clients

    La Communauté d’agglomération a fourni ce 11 mai 800 kits de protection, à l’occasion de la réouverture des commerces du territoire. Ces kits comprennent notamment...

    La Communauté d’agglomération a fourni ce 11 mai 800 kits de protection, à l’occasion de la réouverture des commerces du territoire. Ces kits comprennent notamment jusqu’à 5 masques lavables (fabriqués par la société voironnaise Denantes) et 2 litres de solution hydroalcoolique (fabriqués par Antésite). Sont concernés par cette distribution tous les commerces et artisans de moins de 10 salariés disposant d’un point de vente dans le Pays Voironnais et ayant dû fermer pendant la période de confinement. Le Pays Voironnais est également en train d’élaborer un plan d’aides financières pour les entreprises en difficulté n’ayant pu pleinement bénéficier des mesures de soutien existantes.

  • Services 13 mai 2020

    La Poste à l’heure du post-confinement

    De manière progressive depuis le 11 mai, La Poste rétablit ses services de distribution, tout en protégeant la santé de ses salariés : 6 jours sur 7 pour les colis, lettres...

    De manière progressive depuis le 11 mai, La Poste rétablit ses services de distribution, tout en protégeant la santé de ses salariés : 6 jours sur 7 pour les colis, lettres recommandées et prioritaires, presse quotidienne, contre 5 jours par semaine pour les autres courriers (lettres vertes, courrier publicitaire…). La collecte des boîtes aux lettres de rue s’effectue de nouveau 6 jours sur 7 pour 87 % d’entre elles, avant d’atteindre 100 % fin mai. La quasi-totalité des points de contact, dont les partenariats avec les commerçants, seront également ouverts fin mai. Les horaires d’ouverture et les services seront adaptés en fonction de la situation sanitaire locale. Dès mi-mai, la quasi-totalité des 7700 distributeurs de billets seront accessibles. À noter que depuis le 4 mai, La Poste met en place un nouveau service d’expédition de lettre recommandée depuis sa boîte aux lettres normalisée, sans se déplacer, grâce à une étiquette d’affranchissement disponible sur laposte.fr.

  • Industrie 12 mai 2020

    Le Domaine des hautes glaces œuvre contre le covid 19

    Après avoir livré de l’alcool aux pharmacies du Trièves, le Domaine des Hautes glaces, grâce au soutien du groupe Remy Cointreau, a pu organiser la distribution d’alcool...

    Après avoir livré de l’alcool aux pharmacies du Trièves, le Domaine des Hautes glaces, grâce au soutien du groupe Remy Cointreau, a pu organiser la distribution d’alcool aux pharmaciens de l’Isère afin de leur permettre localement de produire des solutions hydro-alcooliques au plus près du besoin des soignants œuvrant auprès des patients confinés. Près de 2400 litres d’éthanol (alcool pur) ont ainsi été répartis auprès de cinq pharmacies de l'Isère, qui ont réparti les stocks entre les différents professionnels de la santé.
    R. Zucchet

  • Services 12 mai 2020

    Force + 10 soutient les apprentissages des élèves confinés en difficulté

    Après un parcours de salariée dans le milieu de l’éducation, Julie Roche, ingénieure psychopédagogue basée à Eybens, crée son entreprise en 2019 pour venir en aide aux...

    Après un parcours de salariée dans le milieu de l’éducation, Julie Roche, ingénieure psychopédagogue basée à Eybens, crée son entreprise en 2019 pour venir en aide aux élèves ayant des difficultés d’apprentissage, en recourant à des méthodes et supports innovants. En cette période de crise, elle met à disposition des familles des ressources gratuites destinées à leur venir en aide. Elles permettent de rassurer les enfants et parents anxieux, de soutenir les apprentissages des élèves « DYS » et de préparer la reprise des cours. Ces ressources sont consultables depuis le site www.soutienscolairegrenoble.com ou via un QR Code. Une version espagnole du guide pour jeunes enfants est disponible, bientôt suivie par une version en arabe.

  • Industrie 7 mai 2020

    Le PDG d’Adeunis devient administrateur de la SBA

    Franck Fisher, PDG d’Adeunis à Crolles (CA 2018-2019 : 6,5 M€ ; effectif : 33) a rejoint en avril le collège des 40 administrateurs de la Smart Buildings Alliance for...

    Franck Fisher, PDG d’Adeunis à Crolles (CA 2018-2019 : 6,5 M€ ; effectif : 33) a rejoint en avril le collège des 40 administrateurs de la Smart Buildings Alliance for Smart Cities. La SBA rassemble plus de 460 entreprises représentant les corps de métiers liés au bâtiment et aux acteurs des Smart Cities. Elle définit les grandes orientations de la filière, et contribue à développer des systèmes urbains intelligents (solutions, standards, référentiels…), favorisant les transitions énergétiques, environnementales, technologiques, démographiques.

  • Commerce 7 mai 2020

    Veertus ou les essayages post-confinement

    Comment les enseignes de prêt-à-porter pourront-elles superviser les essayages alors que les gestes-barrières imposent de minimiser les contacts ? L’application...

    Comment les enseignes de prêt-à-porter pourront-elles superviser les essayages alors que les gestes-barrières imposent de minimiser les contacts ? L’application développée par la start-up Veertus semble répondre précisément à ce problème en guidant les clients dans l’achat de leurs vêtements. Après avoir rempli les informations de morphologie sur l’application, le client avec son smartphone n’a plus qu’à scanner le code barre d’un vêtement pour savoir immédiatement si ce dernier peut lui aller. Cette application résulte de deux années de R&D pour mettre au point des algorithmes qui, à partir de la fiche produit des vêtements, réalisent une correspondance avec une silhouette donnée.
    R. Epitropakis

  • Services 7 mai 2020

    WIZBII multiplie les actions solidaires

    Wizbii Drive est la première initiative solidaire lancée par la start-up dont les services sont dédiés aux étudiants et jeunes diplômés. Gratuite jusqu’au 15 mai, cette...

    Wizbii Drive est la première initiative solidaire lancée par la start-up dont les services sont dédiés aux étudiants et jeunes diplômés. Gratuite jusqu’au 15 mai, cette offre leur permet de réviser plus facilement en ligne l’épreuve théorique du code de la route. À l’instigation de ses collaborateurs, Wizbii a également engagé le 15 avril l’opération "Un Ordi pour Bibi" en collaboration avec l'Université Grenoble Alpes et sa Fondation. Objectif ? Récupérer des ordinateurs portables inutilisés ou de seconde main pour les étudiants dépourvus de moyens. La jeune entreprise qui ouvre actuellement une dizaine de postes à Grenoble et Paris, adresse depuis le 24 avril un questionnaire anonyme aux jeunes. Il vise à connaître la nature de leurs inquiétudes durant cette crise sanitaire et leur proposer des services répondant à leurs besoins.
    A. Zylberberg

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner