Aller au contenu principal
Classement — Le 13 décembre 2018

Trophée Energie 2018 : Corys renforce son leadership mondial

L’acteur mondial des simulateurs de formation et d’ingénierie a affiché en 2017 une croissance de plus de 50 %. Une dynamique liée, entre autres, à l’intégration de la société grenobloise RSI, aux compétences complémentaires.

Ralf Gathmann, PDG de Corys, devant un simulateur de transport © J.-M. Blache

Comment expliquez-vous cette performance ?

Ralf Gathmann, PDG de Corys : L’augmentation de 50 % de notre chiffre d’affaires consolidé de 53 M€ en 2017, avec 360 salariés, est due pour 20 % à notre croissance organique et à 30 % à la fusion avec RSI, fournisseur de simulateurs pour les industries des hydrocarbures. Avec le bon potentiel de croissance de cette activité, cette acquisition prend tout son sens. Nous avions longtemps discuté auparavant de la cohérence de nos compétences et de notre positionnement à l’international, où nous réalisons 80 % des ventes.

Qu’en a-t-il été de vos autres activités en 2017 ?

RG : Notre croissance a été tirée par le ferroviaire qui, après un coup de froid suite à la crise de 2008, est reparti fortement en 2015. Le domaine de l’énergie nucléaire a été plus calme. Nos solutions sont surtout positionnées sur la maintenance évolutive des simulateurs répliques pour la formation. Corys est aussi leader aux États-Unis sur ce créneau où les opérateurs ont l’obligation réglementaire, comme en France, de maintenir leurs simulateurs dans une configuration réplique de leur centrale.

Comment sont désormais positionnées vos filiales à l’étranger ?

RG : Nous avons fusionné nos filiales respectives aux États-Unis et investissons dans notre filiale en Inde pour y développer toutes nos activités. Notre filiale à Chypre est notre tête de pont pour la réalisation de projets au Moyen-Orient, et celle en Chine une plateforme de production.

Quels sont vos axes de développement ?

RG : En 2018, focalisés sur l’intégration des équipes de RSI en France et aux USA, nous avons réussi à augmenter notre rentabilité grâce aux effets de synergie. Nous avons maintenant les capacités de capter plus de parts de marchés dans l’industrie des hydrocarbures. En effet, ce secteur en croissance a besoin de solutions de simulation pour optimiser les projets d’investissements et former de nouveaux opérateurs. Nous misons également sur l’Inde, l’une des économies au plus fort taux de croissance actuellement. Corys tient enfin à conserver sa R&D à Grenoble pour rester indépendant vis-à-vis des restrictions américaines en matière d’export, sachant que notre filiale américaine possède sa propre technologie pour le marché nucléaire domestique.
A. Zylberberg

Infos clés

Référence mondiale pour les simulateurs de formation et d’ingénierie

Export : 80 %

Effectif local : 215 personnes

Effectif des filiales : 145 personnes

CA 2017 : 53,46 M€

Bénéfice net après impôts : 3,178 M€)

Trophée Energie
C’est la société Corys qui a été retenue. Cette entreprise de plus de 200 salariés en local, solidement implantée en région grenobloise, a enregistré en 2017 une progression très dynamique et accomplit une croissance externe visant à renforcer sa position sur les marchés internationaux. L'essentiel de son activité est réalisée avec les secteurs de l'énergie.

En images

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner