Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Commerce — Le 15 décembre 2016

Haute-Loire : Adjao invite au voyage made in France

© DR

Viviane Royer avait auparavant un magasin de décoration à Yssingeaux. Michel Philibert possédait une entreprise qu’il a revendue. En 2008, ils créent ensemble Adjao, avec un projet un peu vague de fabrication de luminaires. C’est en utilisant le bois flotté, échoué sur les plages après les épisodes de crues ou de tempêtes, qu’ils trouvent l’inspiration. Ceux-ci forment bientôt les bases des lampes, chaises et tabourets. Des matières nobles comme la laine mérinos, le lin et, plus incongru, le tricot, les cocons de soie naturelle ou la peau de mouton, viennent conférer élégance, douceur, charme à des pièces uniques, dans un style qui n’appartient qu’à eux ! “Lors du salon Maison et Objet, en 2011, nous avons obtenu nos premières belles commandes auprès d’architectes décorateurs. Nous équipons des spas, des Relais et châteaux, des propriétés de particulier en réalisant du sur-mesure.” La particularité d’Adjao ? Des arbres entiers transformés en luminaires, livrés jusqu’à New York, au Mexique, ou dernièrement dans une villa de Majorque. La moitié du chiffre d’affaires est réalisée à l’étranger. En pleine croissance, et aujourd’hui avec deux salariés, la société participe cette année au Salon du made in France dans le cadre de l’opération collective proposée par la CCI.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner