Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Industrie — Le 8 avril 2021

Microoled redouble de visibilité

Sélectionnée par France Relance pour son projet de relocalisation d’une ligne de production, Microoled franchit une nouvelle étape de croissance. L’entreprise qui conçoit des micro-écrans Oled à haute résolution et très basse consommation d’énergie accentue également son déploiement dans le domaine des lunettes sportives connectées.

Eric Marcellin-Dubillon, PDG de Microoled © J.-M. Blache

« Figurer parmi les 22 lauréats de l’appel à projets de relocalisation dans le secteur de l’électronique est une belle opportunité. Notre projet “Ligne Coloroled” démarrera en milieu d’année avec le lancement d’une ligne industrielle de production. Nous prévoyons de rapatrier l’étape de colorisation de nos micro-écrans, actuellement réalisée en Asie, et de développer avec le CEA Grenoble une technologie très innovante d’industrialisation », commente Éric Marcellin-Dubillon, PDG. Une perspective qui pourrait contribuer à créer jusqu’à 110 emplois au niveau local.

© J.-M. Blache
© J.-M. Blache
© J.-M. Blache
© J.-M. Blache

La réussite des micro-écrans

La société commercialise des micro-écrans à haute luminescence, intégrés dans les viseurs de caméras thermiques et infrarouges. « Ils procurent une très belle qualité d’images et sont à la base de notre succès. Ils ont permis à notre société de progresser, depuis le démarrage de la production en 2012, et de construire une base clients très diversifiée », précise le dirigeant. L’entreprise est en effet fortement implantée dans les secteurs du médical (instruments d’ophtalmologie, microscopes chirurgicaux), de la défense (viseurs de nuit, jumelles) mais aussi grand public (appareils photo, lunettes vidéo ou de réalité augmentée). Une variété de marchés qui gagne du terrain en Asie, Europe, Israël et Amérique, l’export représentant 95 % de l’activité. De fait, pour faire face à cette expansion, Microoled a levé 8 M€ en 2020 afin d’acquérir des équipements et de constituer une seconde ligne de production.

Le pouvoir d’attraction d’ACTIV Look

Cette levée de fonds permet aussi de finaliser et de faire connaître les lunettes sportives connectées sur lesquelles Microoled travaille depuis cinq ans. Une technologie en phase avec la tendance consistant à mesurer ses performances en pratiquant des sports. « Nous avons réussi à élaborer un module compact, dénommé ActivLook, intégré dans les lunettes, connecté à une application sur smartphone ou une montre, pour piloter les informations affichées devant les yeux. » La solution pèse 6 à 7 grammes, fournit une vision tête haute avec une autonomie de 12 heures et une faible consommation d’énergie. Elle a déjà été adoptée par Julbo en France, Uvex en Allemagne, ainsi que par plusieurs autres marques de lunettes dans le courant de l’année. La technologie d’affichage Oled pourrait viser ultérieurement des applications industrielles diverses, pour assurer par exemple un meilleur niveau de protection dans la soudure à l’arc ou la logistique.

A. Zylberberg

Infos clés

  • Conception, fabrication de micro-écrans Oled
  • Grenoble
  • CA 2020 : 20 M€
  • 80 personnes
  • CA prévisionnel 2021 : 25 à 30 M€
  • Recrute 10 à 20 personnes en 2021

A savoir

  • Notre plate-forme ouverte ActivLook est accessible aux personnes souhaitant développer des applis dans le domaine sportif.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner