Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Commerce — Le 14 février 2019

Famille Rochas : comme sur un plateau (de fromages)

© E. Tolwinska

La vente de fromages dans la famille Rochas, c’est une histoire de longue date. Elle démarre dans les années 1970, quand Roger Rochas, éleveur et producteur à Quincieu, dans les Chambarans, vient écouler ses saint-marcellin et saint-félicien sur le marché de Seyssinet-Pariset. Son fils Jean-Noël a pris la relève et développé l’affaire, épaulé par sa femme Jocelyne, sa sœur Maryline et Marie-Laure à la fromagerie. Il y a trois ans, l’activité agricole, où travaille aussi Antoine, est séparée de la fromagerie, érigée en SAS. La production d’un éleveur de Saint-Romans vient s’ajouter au lait des quelque 30 montbéliardes de l’exploitation, pour transformer chaque année 500 000 litres en fromages, commercialisés d’abord auprès de grossistes des quatre coins de la France. “Nous vendons les 30 % restants à parts égales entre commerçants de la région et en direct, sur les marchés de Seyssinet toujours, de Sassenage aussi, et des Buclos à Meylan”, explique Jean-Noël. Lui préfère s’atteler à la production, mais vient prêter main-forte sur le marché de Sassenage le vendredi. Une trentaine de fromages provenant aussi d’autres producteurs garnissent les étals de la fromagerie Rochas, près de 100 en intégrant les déclinaisons. Et sous la croûte blanc crème du saint-marcellin vieillissant, des changements s’opèrent doucement : Florian et Laurie, les enfants, reprendront bientôt les rênes de l’entreprise, en se concentrant sur la production et la vente.
R. Gonzalez

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner