Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Commerce — Le 9 novembre 2020

Thierry Court voit grand

© T. Court

Le pâtissier chocolatier grenoblois Thierry Court veut conquérir la grande distribution. Avec la marque “Les Petits Bonheurs”, créée en 2016, il décline des produits gourmands, plus simples dans leur composition, mais toujours avec des ingrédients de qualité. Des gourmandises (bonbons, biscuits, billes croustillantes, barres chocolatées) qui s’emportent partout grâce à un packaging bien pensé. Après avoir placé ses “Petits Bonheurs” dans de grands magasins parisiens (Printemps du Goût, la Grande Épicerie, Lafayette Gourmet…), ainsi que dans quelques épiceries fines et supermarchés de la région, Thierry Court cherche désormais à intégrer plus largement les moyennes et grandes surfaces. La marque représente aujourd’hui 30 % du chiffre d’affaires de la boutique grenobloise. L’objectif du chocolatier est de passer d’un chiffre d’affaires de 150 k€ à 800 k€ en 2021. À cette fin, il a fondé une société dédiée et souhaite faire entrer des investisseurs au capital. Il prévoit par ailleurs d‘ouvrir début 2021 un laboratoire pour internaliser la chaîne de production, de l’élaboration des recettes jusqu’à l’expédition des produits. En attendant, il continue d’innover et sort, en novembre, des K’wouet, Croc’mou, Smoofi et de nouveaux parfums de ses Criiiks.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner