Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Management — Le 16 février 2017

STMicroelectronics mise sur ses “schools”

Patrick Duréault, directeur, Fabienne Genevée, responsable RH, et Frédéric Bontaz, DRH du site de Grenoble. - © JM Blache

Déjà très actif sur la formation (90 % de salariés formés chaque année, 300 formateurs “maison”), STMicroelectronics développe depuis l’an dernier avec l’enseignement supérieur des parcours sur mesure. “Cela répond au besoin de reconvertir les métiers et les compétences en fonction de besoins très pointus, explique Frédéric Bontaz, DRH du site de Grenoble. Des “schools” que l’on souhaiterait ouvrir à d’autres entreprises.” Ces parcours sont des modules de formation-reconversion “créés à l’initiative de ST en partenariat avec l’école ou l’université”, précise Fabienne Genevée, responsable RH en charge du programme.

Développée avec l’UGA, l’Engineering School, qui débutera en mars, permettra à plusieurs dizaines de salariés d’être formés sur le campus par des enseignants chercheurs sur la microélectronique, l’informatique et l’industrialisation. L’Analog School, développée avec l’INPG en juin 2016, a déjà permis à 19 ingénieurs de se reconvertir grâce à une formation-reconversion en alternance. “Un développement de compétences dans l’entreprise pour renforcer l’employabilité des salariés”, note Fabienne Genevée.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner