Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Start-up — Le 7 février 2019

Avenria trace l’avenir professionnel

Trouver la bonne voie professionnelle peut être un processus long et fastidieux. La start-up meylanaise Avenria a conçu un compagnon numérique d’aide à l’orientation en se basant sur différents critères. Focus.

Avenria
Guillaume Lecomte, fondateur et président d’Avenria, et Ilda Lecomte, associée © F. Ardito

Avenria fait partie des 15 nominées au Trophée start-up Présences 2019. A vous de voter pour élire votre start-up préférée ! 

Vous rêviez d’un conseiller d’orientation professionnelle numérique ? Avenria l’a fait ! La jeune pousse meylanaise hébergée au Tarmac développe un outil innovant basé sur des technologies de pointe, l’intelligence artificielle en particulier. “Mon entourage proche était confronté à des problématiques d’orientation. Les solutions existantes n’arrivant pas toujours à trouver des débouchés à ces personnes, j’ai eu l’idée d’un compagnon numérique accompagnant l’utilisateur tout au long de ses parcours scolaire et professionnel”, souligne Guillaume Lecomte, fondateur et président d’Avenria.

Le chaînon manquant de l’orientation

Se positionnant entre l’approche traditionnelle et les solutions de coaching parfois onéreuses, l’application web de la start-up intègre des algorithmes d’intelligence prédictive, tout en fédérant l’ensemble des acteurs de l’orientation. “C’est une approche humaine complétée par le numérique. Avec notre appli, nous venons travailler sur le profil de la personne, ses compétences racines, ses aspirations et l’environnement métier.” En phase de bêta test, l’application sera commercialisée dès septembre, dans un premier temps auprès des structures du secteur de l’éducation sous forme d’abonnement annuel, avant d’être déployée dans une version dédiée aux entreprises. La start-up vise 500 k€ de chiffre d’affaires d’ici trois ans.
L. Marchandiau

Infos clés

  • Développement d’application Web
  • Meylan
  • 2 associés
  • 500 k€ d’ici 2022

A savoir

  • Financée sur fonds propres à plus de 100 k€, la start-up réfléchit à une levée de fonds dans le courant de l’année.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner