Aller au contenu principal

Fil d'infos

1099 résultats correspondent à votre recherche
  • Services 13 octobre 2020

    Avenir Pro Formations voit plus grand

    Pour ses dix ans, Avenir Pro Formations a emménagé dans de plus vastes locaux. L’entreprise passe de 130 m2 sur son site de Saint-Martin-d’Hères à 300 m2 à Fontaine....

    Pour ses dix ans, Avenir Pro Formations a emménagé dans de plus vastes locaux. L’entreprise passe de 130 m2 sur son site de Saint-Martin-d’Hères à 300 m2 à Fontaine. “Nous avions besoin de locaux adaptés à notre activité, situés de plain-pied pour une meilleure accessibilité des personnes à mobilité réduite”, explique Florence Deschamps, directrice de la structure. Avenir Pro Formations accompagne les personnes en reconversion dans les métiers du tertiaire. Elle appartient au réseau des entreprises d’entraînement pédagogique. Sa particularité ? Elle forme en conditions réelles grâce à son entreprise virtuelle Au plaisir des yeux : au sein de la structure sont reconstitués les services d’une véritable société. Parrainée par l’opticien Atoll, Avenir Pro Formations accueille chaque année 60 à 90 stagiaires. Elle dispose depuis l’an dernier d’un second centre en Savoie. “Nous travaillons beaucoup avec les personnes en situation de handicap qui représentent 30 à 40 % de notre public”, précise Florence Deschamps.

  • Services 13 octobre 2020

    La Haute Société se rallie à Mediakeys

    L’agence grenobloise de stratégie digitale La Haute Société (CA 2019 : 3,5 M€, 40 collaborateurs) a rejoint cet été le groupe international de communication Mediakeys...

    L’agence grenobloise de stratégie digitale La Haute Société (CA 2019 : 3,5 M€, 40 collaborateurs) a rejoint cet été le groupe international de communication Mediakeys (CA 2019 : 58 M€, 100 personnes) basé à Levallois-Perret, avec 17 bureaux dans le monde et un tech lab à Montpellier. Les deux entreprises vont élaborer ensemble un nouveau modèle d’agence afin de répondre aux enjeux de la transformation numérique. Elles souhaitent devenir l’un des leaders dans l’accompagnement de grands comptes en proposant une offre unique en conseil stratégique, média, création et innovation technologique au service de l’expérience consommateurs.

  • Services 13 octobre 2020

    Actoll, nouvelle solution billettique sans contact

    La société meylanaise Actoll, spécialisée dans l’intégration de solutions de billettique pour les transports publics et péages autoroutiers (CA 2019 : 7,7 M€, 40...

    La société meylanaise Actoll, spécialisée dans l’intégration de solutions de billettique pour les transports publics et péages autoroutiers (CA 2019 : 7,7 M€, 40 personnes), lance la solution T-Smart en partenariat avec le créateur de logiciels pour réseaux de transport en commun Urban System. T-Smart permet aux usagers de réserver, de s’abonner et payer sur smartphone leur titre de transport, puis de le valider en flashant son QR Code dans le véhicule. T-Smart peut aussi transformer une carte bancaire en titre de transport, système adopté par exemple depuis mai dernier par l’agglomération de Nevers pour relancer ses transports en commun en limitant les risques sanitaires.

  • Services 13 octobre 2020

    Eloquant poursuit sa croissance

    Comptant déjà parmi sa clientèle 35 % des entreprises du CAC40, la société Eloquant, spécialiste de la relation client (CA 2018 : 12,7 M€, 93 salariés, siège à...

    Comptant déjà parmi sa clientèle 35 % des entreprises du CAC40, la société Eloquant, spécialiste de la relation client (CA 2018 : 12,7 M€, 93 salariés, siège à Grenoble) a augmenté récemment sa collaboration avec Primagaz, l’un des principaux acteurs du GPL en France et en Europe. Après avoir déployé avec succès un centre de contact pour améliorer la qualité de service clients et l’efficacité de ses conseillers, Eloquant a mis en place une solution de chatbot en version française, puis anglaise. Elle permet de répondre aux demandes de première intention des clients de Primagaz et d’absorber leur pic en hiver. Par ailleurs, Orange Bank a choisi Eloquant afin de l’accompagner dans le déploiement d’un dispositif d’écoute clients destiné à prendre en compte leurs remontées et intégrer leurs besoins dans la conception de ses services.

  • Ils font l'actu 7 octobre 2020

    Jérôme Lopez, réélu à la CPME Isère

    Président sortant, Jérôme Lopez, dirigeant de l’entreprise Parolai Stil’Eco à Villard-Bonnot depuis 2005, a été réélu pour un mandat de trois ans à la tête de la...

    Président sortant, Jérôme Lopez, dirigeant de l’entreprise Parolai Stil’Eco à Villard-Bonnot depuis 2005, a été réélu pour un mandat de trois ans à la tête de la CPME Isère. Membre de la CPME depuis 2009, il a été notamment président de la commission Développement durable et vice-président Industrie. Il entend poursuivre les actions engagées depuis trois ans visant à imposer la CPME comme l’interlocuteur incontournable des PME et des TPE dans le département isérois.

  • Ils font l'actu 7 octobre 2020

    Pierre Streiff, réélu à la tête du Medef Isère

    PDG du groupe Streiff et président de la Caisse régionale des congés payés du bâtiment, Pierre Streiff a été réélu à la présidence du Medef Isère le 25 septembre. Il...

    PDG du groupe Streiff et président de la Caisse régionale des congés payés du bâtiment, Pierre Streiff a été réélu à la présidence du Medef Isère le 25 septembre. Il s’engage pour un troisième mandat de deux ans à la tête de la première organisation interprofessionnelle iséroise. Le Medef Isère regroupe 15 branches professionnelles et fédère plus de 3 200 entreprises iséroises, dont 85 % sont des PME de moins de 50 salariés.

  • Ils font l'actu 7 octobre 2020

    Partenariat Medicalps – Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

    Pour accompagner l’essor de la filière des technologies médicales, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, le Village by CA et le cluster Medicalps ont signé un partenariat...

    Pour accompagner l’essor de la filière des technologies médicales, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, le Village by CA et le cluster Medicalps ont signé un partenariat pour unir leurs compétences. Les entreprises du secteur ont des besoins en financement importants et sont soumises à des conditions d’accès au marché très réglementées. Par ce partenariat, la banque entend accroître son rôle auprès d’elles.

  • Ils font l'actu 7 octobre 2020

    Un nouveau concept d’agence pour la BRA

    La Banque Rhône-Alpes a ouvert, le 6 octobre, à Crolles, une agence selon un concept novateur, proposant un lieu de vie ouvert et agréable. Transparence, modularité,...

    La Banque Rhône-Alpes a ouvert, le 6 octobre, à Crolles, une agence selon un concept novateur, proposant un lieu de vie ouvert et agréable. Transparence, modularité, convivialité définissent ce nouvel espace. Différentes zones, entièrement connectées, s’adaptent aux besoins des clients, des conseillers et des typologies de rendez-vous. Le concept a été imaginé en interne et coréalisé avec un cabinet d’architectes local, Art Projet à Claix. L’agence de Crolles, répartie sur deux niveaux et 259 m2, emploie cinq collaborateurs. L’établissement bancaire dispose d’une seconde agence sous ce nouveau concept, à Corenc, ouverte au printemps.

  • Ils font l'actu 7 octobre 2020

    L’Association des maires de l’Isère, au service des élus et des entreprises

    Depuis 2009, la société AMI Développement est chargée de soutenir la mise en relation entre élus et organismes, fournisseurs et partenaires des collectivités. “Notre...

    Depuis 2009, la société AMI Développement est chargée de soutenir la mise en relation entre élus et organismes, fournisseurs et partenaires des collectivités. “Notre expertise nous permet de proposer aux entreprises qui souhaitent entrer en contact avec les collectivités, des outils de communication ultraciblés” explique Daniel Vitte, président de l’AMI. Parmi ces outils : un site internet, le répertoire officiel des communes et des communautés de l’Isère, les Rencontres de l’AMI, des petits déjeuners pédagogiques réunissant élus et partenaires des collectivités, ainsi que le Congrès des maires qui se tient habituellement chaque année.

  • Ils font l'actu 7 octobre 2020

    600 k€ pour la transformation numérique

    Première région numérique de France après l’Île-de-France, Auvergne- Rhône-Alpes renforce son soutien à la filière numérique. Elle entend ainsi favoriser la...

    Première région numérique de France après l’Île-de-France, Auvergne- Rhône-Alpes renforce son soutien à la filière numérique. Elle entend ainsi favoriser la transformation digitale des entreprises, quels que soient leur taille et leur secteur d’activité, en accompagnant, d’un côté, Minalogic, avec un investissement de 351 k€ et, de l’autre, Digital League, le cluster des entreprises de l’industrie numérique en Auvergne-Rhône-Alpes, à hauteur de 255 k€. Les deux structures s’engagent quant à elles à participer à la stratégie régionale de relance économique.

  • Ils font l'actu 7 octobre 2020

    Nouvelles perspectives pour Telenco

    Ergon Capital Partners est entré au capital de Telenco (323 collaborateurs dont 170 en France, siège à Moirans), spécialiste des équipements passifs pour les réseaux de...

    Ergon Capital Partners est entré au capital de Telenco (323 collaborateurs dont 170 en France, siège à Moirans), spécialiste des équipements passifs pour les réseaux de télécommunication. “Nous sommes présents sur le raccordement de la fibre optique client et sur le déploiement des réseaux aériens, précise Grégory Guimaraes, PDG de Telenco. Ergon nous donne les moyens de nos ambitions.” La PME entend ainsi poursuivre ses projets d’internationalisation et développer sa gamme pour les datacenters et la 5G. Telenco a réalisé, en 2019, 106 M€ de chiffre d’affaires et table sur 135 M€ en 2020. Une croissance qui devrait suivre le même rythme jusqu’en 2023. “La crise a eu un impact presque positif pour notre activité, explique Grégory Guimaraes, car tout le monde veut la fibre optique !” La société a ouvert début 2020 une filiale au Royaume-Uni ainsi qu’un bureau en Allemagne. Elle dispose d’usines en France, au Portugal et de filiales au Mexique, en Côte d’Ivoire et au Sénégal. Elle souhaite désormais étendre sa présence dans toute l’Europe et en Amérique du Nord.

  • Ils font l'actu 7 octobre 2020

    Un nouveau directeur général au Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

    Pierre Fort succède à la tête du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes à Christian Rouchon, qui prend la direction générale du Crédit Agricole du Languedoc. Originaire du...

    Pierre Fort succède à la tête du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes à Christian Rouchon, qui prend la direction générale du Crédit Agricole du Languedoc. Originaire du Pays voironnais, Pierre Fort a commencé sa carrière dans l’établissement bancaire en 1992. De 2001 à 2007, il a exercé plusieurs fonctions de direction au Crédit Agricole Sud Rhône Alpes.

  • Aménagement 22 septembre 2020

    Collissimo Alpes à la bonne adresse

    Le nouveau centre de traitement des colis, ouvert en octobre 2019 à La Buissière, a été inauguré par Philippe Wahl, PDG du groupe La Poste, le 11 septembre dernier....

    Le nouveau centre de traitement des colis, ouvert en octobre 2019 à La Buissière, a été inauguré par Philippe Wahl, PDG du groupe La Poste, le 11 septembre dernier. Installée sur plus de 5 hectares, la plateforme (coût : 27 M€) a été imaginée dès 2015 à la fois pour faire face à la croissance du e-commerce, particulièrement élevée dans la région alpine, et pour soulager le site de Saint-Bonnet-de-Mure, près de Lyon. La solution d’intelligence artificielle de reconnaissance des 100 000 colis quotidiens a été conçue par l’entreprise grenobloise Probayes, rachetée par le groupe La Poste en 2016. En capacité maximale, 250 000 colis pourront être traités chaque jour, sachant que depuis la crise sanitaire, Collissimo Alpes doit déjà faire face à une augmentation de 25 % de son trafic. Le site emploie une centaine de personnes, dont 25 recrutées dans la région. 
     

  • Loisirs 15 septembre 2020

    Cluster Montagne Labs : appel à projet jusqu’au 2 octobre

    L'appel à projets Cluster Montagne Labs a pour objectif d'identifier les entreprises, associations et start-up françaises dont le projet d’innovation répond aux enjeux des...

    L'appel à projets Cluster Montagne Labs a pour objectif d'identifier les entreprises, associations et start-up françaises dont le projet d’innovation répond aux enjeux des territoires de montagne (durabilité, sécurité, performance, attractivité, accessibilité, concertation et interactivité).

    Les projets labellisés bénéficient d’un an d’accompagnement et de l’opportunité de tester concrètement leur solution sur un terrain d’expérimentation. Cette année, un parrain accompagnera aussi chaque lauréat pour mener à bien son projet.

    Les projets proposés doivent répondre à six critères :

    • Présenter un caractère innovant.
    • Répondre à au moins un des sept défis des territoires de montagne.
    • Être en phase de faisabilité, de développement ou de test.
    • Présenter un potentiel de développement commercial en France et à l’international.
    • Être en mesure de s’inscrire dans une démarche de développement durable.
    • Être réalisé sur une période maximale de 3 ans à compter du dépôt de dossier.

    Les candidats ont jusqu’au 2 octobre pour déposer leur dossier.

  • Start-up 7 septembre 2020

    eBikeLabs ouvre son capital pour accélérer son industrialisation

    Cinq ans après sa création, la start-up grenobloise eBikeLabs ouvre, pour la première fois, son capital aux particuliers et aux professionnels. Une opération de financement...

    Cinq ans après sa création, la start-up grenobloise eBikeLabs ouvre, pour la première fois, son capital aux particuliers et aux professionnels. Une opération de financement participative qui se déroule actuellement sur la plateforme WiSEED jusqu’à octobre. “Notre objectif ? Atteindre 500 k€ pour accélérer l’industrialisation et la commercialisation de son contrôleur intégrant de nouvelles fonctionnalités grâce à l’intelligence artificielle, telle que le verrouillage antivol à distance”, souligne Maël Bosson, fondateur de la start-up. Ce montant sera complété auprès de business angels et partenaires bancaires pour arriver à 1 M€ au final. Développant un contrôleur innovant commercialisé sous forme d’abonnement mensuel auprès d’opérateurs, la jeune pousse a pour ambition de démocratiser l’accès aux vélos électriques. Comptant 16 salariés, la pépite a réalisé un chiffre d’affaires de 274 k€ en 2019, vise 250 k€ sur les deux années suivantes, avant d’atteindre 2,6 M€ dès 2023.

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner