Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Experts — Le 31 août 2022

Le jour où... nous avons accepté de reprendre le flambeau familial des Caves Micand

Le 1er juillet dernier, les Caves Micand ont officiellement changé de dirigeants. Michel Gomez a transmis les clés de cette institution grenobloise, créée en 1897, à sa fille Clara et son gendre Clément Bégot.

Michel Gomez, Clara et Clément Bégot © J.-M. Blache

Michel Gomez : Avec Martine, mon épouse, nous avons racheté les Caves Micand en 2002. Une formidable aventure qui s’est notamment illustrée par la création trois ans plus tard d’un deuxième magasin, place de l’Étoile, d’abord consacré aux vins du monde, puis de plus en plus aux rhums et aux gins, pour suivre l’évolution de la demande. Nous souhaitions offrir la palette la plus large possible d’alcools et de spiritueux, tout en cherchant à instaurer auprès de notre clientèle la confiance qu’exigent de tels achats. Je sais que Clara et Clément sont prêts, eux aussi, à s’adapter aux changements, à s’investir avec passion, à évoluer avec leurs clients. Je suis très confiant dans cette reprise.

Clara Bégot : Je m’étais pourtant dit que je ne viendrais jamais travailler à Grenoble ! Après l’école hôtelière, j’avais poursuivi mes études à Montpellier pour devenir commerciale dans le vin, sur une échelle nationale. Mais je sentais aussi que travailler pour les autres, ce n’était pas pour moi. Mes parents ont commencé à me parler de cette transmission en 2018. C’était également pour eux une volonté de préparer notre avenir. Mais nous n’avons pas dit oui du jour au lendemain. Plusieurs mois de réflexion ont été nécessaires : étions-nous prêts à changer de métier ? Comment allions-nous nous y prendre ? Serions-nous à la hauteur de nos parents ? C’est à partir de l’été suivant que je me suis investie totalement dans le magasin.

Clément Bégot : Et moi, je venais le week-end. Ce n’était pas simple car j’avais mon métier de contrôleur de gestion à Saint-Étienne. En même temps, l’univers du rhum et des spiritueux me plaisait. Progressivement, je me suis fait à l’idée que je pouvais devenir caviste. Michel m’a appris à tenir la boutique de la place de l’Étoile, à adopter le vocabulaire, à connaître chacun des produits. Et il y en a tellement ! Nous avons par exemple 400 références de rhums, et bientôt 200 gins. C’est un univers d’une grande richesse, en mouvement permanent. Et puis je développe le contact humain, l’esprit de conseil et de service. Avec Clara, plus investie dans la boutique historique de la place du docteur Léon-Martin, nous travaillons en totale complémentarité.

Clara Bégot : Mes parents sont un exemple de force et de courage dans leur vie professionnelle. Nous ferons le maximum pour suivre leurs pas et faire perdurer notre belle entreprise familiale.

Propos recueillis par R. Gonzalez

 

© J.-M. Blache

 

Infos clés

  • Commerce de vins, alcools et spiritueux
  • Grenoble
  • 5 personnes
  • CA 2021 : 1,13 M€

A savoir

  • Parmi les projets des Caves Micand : proposer les gins et le rhum dans le même magasin, place de l’Étoile, qui s’adresse à une clientèle plus jeune. Le magasin historique se consacrera davantage aux vins et spiritueux. 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Leave this field blank

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner