Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Industrie — Le 29 juin 2017

Antésite, une diversification qui porte ses fruits

La célèbre boisson voironnaise était à la une de Présences en septembre 2015. Adrien Mollard, son dirigeant, évoquait alors sa stratégie de diversification. Deux ans après, pari gagné !

Adrien Mollard, fier de ses nouvelles gammes d’ultra-concentrés.
Adrien Mollard, fier de ses nouvelles gammes d’ultra-concentrés. - © F. Ardito

“La curiosité”, c’est le terme qui vient à l’esprit d’Adrien Mollard en désignant cette couverture du magazine. La curiosité des professionnels découvrant ce jeune dirigeant de 35 ans à la tête d’une entreprise plus que centenaire… Il y a deux ans, Antésite opérait un virage osé : sortir du tout réglisse en proposant d’autres boissons.

Adrien Mollard
Adrien Mollard - septembre 2015

Objectif : séduire une nouvelle clientèle, plus jeune, tout en gardant l’ADN de la marque. Aujourd’hui, Adrien Mollard se dit convaincu d’avoir réussi cette diversification : “Nos nouvelles gammes Thésite et Fruisite représentent 35 % de notre chiffre d’affaires des ultra-concentrés. Il existe une vraie appétence des consommateurs pour les boissons sans sucre et sans conservateur.”

Le jeune dirigeant réfléchit, d’ailleurs, au lancement d’une quatrième gamme. “L’objectif est de devenir le leader des ultra-concentrés”, annonce-t-il.

Pallier l’effet saisonnalité

Tributaire de la météo, Antésite entend développer l’export. L’idée est de cibler des pays comme l’Australie, ultra-dynamique et sensible à l’innovation, mais également des États du Moyen-Orient ainsi que le Brésil. L’international représente à ce jour 10 % du chiffre d’affaires. L’entreprise voironnaise ambitionne d’atteindre 30 à 35 % dans les trois prochaines années. Autre axe de développement majeur : le BtoB. “Nous avons investi dans des process d’extraction sur d’autres produits que la réglisse, explique Adrien Mollard. Antésite dispose ainsi d’une offre sur des extraits de vanille, d’hibiscus… qui viennent s’ajouter à nos 17 extraits de réglisse.” ­­­

Les débouchés ?
L’agroalimentaire principalement, mais également la pharmaceutique et la cosmétologie. Si le BtoB représente aujourd’hui 20 % du chiffre d’affaires de l’entreprise, elle vise 35 % d’ici 12 à 18 mois.

F. Combier

Infos clés

  • Fabricant de concentrés pour boissons sans alcool
  • Coublevie
  • 47 salariés
  • CA moyen : entre 6,5 M€ et 6,8 M€

A savoir

  • Antésite cherche à étendre le nombre de ses points de vente pour ses gammes Thésite et Fruisite, trois à quatre fois moins nombreux aujourd’hui que sur la gamme traditionnelle.

 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner