Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Innovation — Le 4 avril 2017

Vencorex accélère son développement

Vencorex mène depuis 2013 d’importants projets industriels dont la dernière étape s’achève ce printemps. Le site de Pont-de-Claix détient désormais une place de premier ordre pour le groupe.

Christophe Dansette a pris les commandes du site de Pont-de-Claix en octobre dernier. - © JM Blache

Grâce à ses investissements sur la plateforme de Pont-de-Claix (120 à 130 M€), Vencorex a triplé ses volumes de production. Aujourd’hui, la société produit 70 000 tonnes de monomères par an et alimente ses lignes de fabrication iséroises, mais également celles du Texas et de Thaïlande. “Nous détenons désormais l’une des plus importantes capacités de production au monde”, précise Christophe Dansette, directeur du site de Pont-de-Claix. Vencorex est présent sur les marchés du HDI et de ses dérivés, utilisés pour la fabrication des peintures et revêtements en polyuréthane. “Nous fournissons des secteurs comme les transports, l’automobile, l’aéronautique. Sur ce dernier débouché par exemple, les peintures doivent être capables de résister à des variations extrêmes de températures, explique Patrick Pouchot, responsable de communication. Mais nous développons également depuis quelque temps des applications beaucoup plus fines pour les revêtements de smartphones ou le mobilier.”

Un exemple régional et mondial
Fin mars, Vencorex compte démarrer la modernisation de sa production de chlore, matière première des monomères, avec un nouvel atelier d’électrolyse. “Nous visons un triple objectif : garantir cette fabrication, satisfaire aux exigences du PPRT (Plan de prévention des risques technologiques) et réduire notre consommation d’énergie tout en réalisation des économies financières”, expose Christophe Dansette. Opérationnel mi-2017, ce nouvel atelier bénéficiera également aux autres industriels isérois, puisque Vencorex livre de l’acide chlorhydrique aux plateformes de Jarrie et de Roussillon. Si Vencorex a choisi le site de Pont-de-Claix pour le développement de ses lignes de production, c’est en raison de sa grande maîtrise des procédés à risque. “Il n’existe que trois ou quatre confinements tels que le nôtre dans le monde”, estime Christophe Dansette.
F. Combier

Infos clés

  • Leader mondial dans la chimie des isocyanates de spécialités
  •  Le Pont-de-Claix
  •  600 salariés dans le monde, dont 400 à Pont-de-Claix
  •  CA 2016 : 400 M€

A savoir

  • La société a obtenu, fin 2016, le label Or en matière de responsabilité sociale et environnementale décerné par la plateforme collaborative de notation Ecovadis.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner