Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Start-up — Le 15 octobre 2021

EuroHab, futur refuge lunaire

Spécialisée dans la conception d’habitat pour les milieux extrêmes, Spartan Space collabore avec le CEA et Air Liquide autour d’une solution permettant d’envisager une présence humaine durable sur la Lune.  

EuroHab, le module imaginé par Spartan Space et ses partenaires © NASA - Spartan Space

Fondée en janvier 2021, la start-up Spartan Space (10 collaborateurs, siège à Brignoles, Var) a développé un habitat spatial, en coopération avec le CNES, Air Liquide (Sassenage), l’Agence Spatiale Européenne et le CEA Grenoble. Baptisé EuroHab, ce module gonflable et mobile pourrait être installé sur la Lune et servir d'habitat secondaire pour les astronautes. Un prototype de 7m de diamètre et de hauteur a été mis au point et transporté à Dubaï pour être présenté, en octobre, à la conférence IAC (International Astronautical Congress) ainsi qu'à l’Exposition Universelle. 

“Il faut considérer EuroHab comme un refuge habité seulement quelques jours dans l'année et qui exige, par conséquent, un système de gestion d'énergie adapté, explique Peter Weiss, cofondateur de Spartan Space. En effet, il s’agit de stocker l'énergie qui serait ensuite utilisée intensivement par les astronautes durant leur court séjour.” 

Spartan Space travaille avec le CEA de Grenoble sur cette problématique de gestion de l’énergie ainsi que sur la technologie des panneaux solaires. La start-up collabore, par ailleurs, avec Air Liquide, à Sassenage, sur la question de la purification de l'air à l'intérieur de l'habitat et sur les piles à combustible nécessaires au stockage de l'énergie. 

Comme dans tout projet de recherche sur des milieux extrêmes, les technologies sur lesquelles travaillent Spartan Space et ses partenaires peuvent trouver des applications terrestres. Ainsi à l’heure de la pandémie de Covid 19, la problématique de la purification de l'air est plus que jamais d’actualité…
 
La jeune société, qui bénéficie de l'expérience de deux astronautes français, Jean-Jacques Favier et Jean-François Clervoy, fait partie des acteurs sélectionnés par le CNES pour intégrer l’incubateur TechTheMoon, le premier incubateur au monde dédié aux “start-up lunaires”. Peter Weiss est convaincu que la France et l'Europe peuvent jouer un rôle dans les prochaines missions spatiales : “Un projet comme celui-là permettrait à l'Europe de se positionner et de contribuer aux futures missions lunaires. Les Américains ambitionnent, en effet, de retourner sur la Lune, probablement entre 2025 et 2030. Les Russes et les Chinois affichent également leur volonté de s’y rendre...”   

F. Combier

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Leave this field blank

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner