Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Aménagement — Le 9 avril 2021

Fabricanova promeut l’économie circulaire

1er bâtiment tertiaire labellisé PassivHaus de l’agglomération : Bois des Alpes, très faible consommation d’énergie, inférieure à 120 kWh/m2/an (tous usages) Imaginé par Baumschlager Eberle Architecte, le futur bâtiment de 20 100 m2 sera livré en 2025, pour un coût de 58,3 M€ © Sora pour Baumschlager Eberle Architekten avec Atelier A Architectes

Fabricanova est née de la fédération de plusieurs entreprises de l’économie sociale et solidaire. La Métropole est partie prenante à la fondation de la SCIC Fabricanova. Elle participe à son développement par la mise à disposition d’un bâtiment dans une grande halle industrielle, accueillant en outre des entreprises high tech. Pour la Métropole, il s’agit de mettre en œuvre un projet pionnier d’économie circulaire. En quoi consiste-t-il ? « Toutes nos organisations – le réseau Envie, Ulisse, Emmaus, Qualirec, les deux régies de quartier Villeneuve Aplomb Eco’Mat38 et Cycle &Go – ont un point commun : elles proposent des solutions techniques pour la collecte, le tri d’encombrants, de déchets ou d’objets, et parfois une remise en état pour les réinjecter dans l’économie. Regrouper nos savoir-faire dans une vaste « halle industrielle » permettrait d’opérer un changement d’échelle. Fabricanova a vocation à bâtir une filière de la réparation, du reconditionnement et du réemploi des objets », annonce Simon Mirouze, PDG de la SCIC Fabricanova.

Créer de l'emploi dans une filière émergente

Parmi les filières ciblées : les meubles, l’électroménager, le textile, les jouets ou encore les vélos et déchets de chantier. « Les flux entrants seront alimentés par de nouveaux systèmes de collecte sur le territoire, et nous favoriserons le don en créant des points d’apports volontaires. En développant la réparation et en mettant au point un outil de sur-tri pour une meilleure valorisation de ces objets, nous pensons créer 20 à 30 emplois dans ces activités. Le projet consiste surtout à remettre dans le circuit l’ensemble de ces ressources à prix accessible, tout en évitant l’enfouissement ou l’incinération de 5 000 tonnes de produits initialement voués à la destruction ». Le démarrage de la plateforme est prévu pour fin 2021. « Nous élaborons un prototype, mais l’idée est bien de passer à une phase industrielle, et d’ainsi fédérer l’écosystème de l’économie circulaire grenoblois. D’autres étapes sont déjà en réflexion, comme organiser un marché des biens d’équipement de seconde main ». La Métropole est partie prenante à la fondation de la SCIC Fabricanova. Elle participe à son développement par la mise à disposition d’un bâtiment dans une grande halle industrielle, accueillant en outre des entreprises high tech.

Infos clés

Objectifs 2030 de la Métropole

Privilégier les 3 R : réparation, recyclage, réemploi

– 20 % : objectif de réduction de la production de déchets par habitant en 2030, par rapport à 2015

Porter la part des déchets recyclés à 67 % (contre 48 % en 2015)

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Leave this field blank

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner