Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Industrie — Le 29 avril 2024

Winoa racheté par le groupe Sinto

Leader mondial des abrasifs en acier, l’ex Wheelabrator Allevard, dont le siège est au Cheylas, était détenu par un fonds d’investissement. Il vient d’être racheté par le japonais Sinto.

Jean-François CLAPPAZ, vice-président à l'Économie et au Développement Industriel de la communauté de communes du Grésivaudan, Ramesh Krishnan, CEO de Winoa, Roger Cohard, maire du Cheylas, Atsushi Nagai-San, CEO du Groupe Sintokogio, Cécile Deixonne, DRH de Winoa, Christophe Bertoncelli, directeur des opérations industrielles et Thierry Fradin, directeur commercial de Winoa.
© Winoa - Jean-François CLAPPAZ, vice-président à l'Économie et au Développement Industriel de la communauté de communes du Grésivaudan, Ramesh Krishnan, CEO de Winoa, Roger Cohard, maire du Cheylas, Atsushi Nagai-San, CEO du Groupe Sintokogio, Cécile Deixonne, DRH de Winoa, Christophe Bertoncelli, directeur des opérations industrielles et Thierry Fradin, directeur commercial de Winoa.

Winoa (CA : 350 M€) possède huit sites de production dans le monde où œuvrent 800 salariés. L’usine du Cheylas, qui emploie 200 salariés, est le plus important du groupe et abrite en outre le siège social. La PME iséroise née dans les années florissantes du charbon et de l’acier est devenue un leader mondial en préparation de surfaces et solutions de grenaillage

L’histoire du groupe remonte à 1961, lorsque le groupe Wendel, qui exploite les Hauts Fourneaux et Forges d’Allevard, s’associe à Wheelabrator corporation (USA) pour créer une joint-venture : Wheelabrator Allevard. La société déménagera peu après au Cheylas. Dès la fin des années quatre-vingt, elle s’étend à travers le monde grâce à un marché en plein développement, en particulier le secteur automobile. Depuis 2005, la société est reprise par différents fonds d’investissement. Devenue Winoa en 2011, elle a rejoint, le 4 avril, le groupe japonais Sinto, pionnier et leader mondial dans la fonderie, qui l’a rachetée au fonds Blackstone. « Le groupe Sinto est aussi fabricant de grenaille, mais peu implanté en Europe. C’est un groupe stable et solide, côté à la Bourse de Tokyo avec lequel nous avons des valeurs en commun. Ce partenariat ouvre davantage de perspectives à long terme pour Winoa qu’avec un fonds d’investissements », estime Christophe Bertoncelli, directeur des opérations industrielles du groupe. L’usine du Cheylas produit 110 000 tonnes de grenaille par an. 

A. Fourney

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire
Format de texte

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.

Email html

Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Leave this field blank

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner