Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Consommation — Le 31 mai 2021

Montagne : progression des résidences secondaires

© AdobeStock

Il est encore un peu tôt pour tirer des conclusions sur l’impact de la crise sanitaire sur le marché de la résidence secondaire en montagne. Les tendances montrent néanmoins la volonté des Français d’acquérir un second logement. Dans les montagnes iséroises, si à l’accoutumée les acheteurs étaient plutôt étrangers, les Grenoblois ou Lyonnais ont montré, effet confinement oblige, leur envie de posséder un logement en pleine nature. Dans son Observatoire de l’immobilier, la Chambre des notaires de l’Isère indique que le massif du Vercors connaît une hausse de 12 % du prix médian du mètre carré pour un appartement ancien (soit 2 360 €). Dans le massif de l’Oisans-Sud Dauphiné, celui-ci s’affiche à +9 %, les Deux-Alpes à +12,6 %, Chamrousse à +4,3 %. « Ce marché est toutefois tendu, puisque les petites surfaces restent importantes, quand les particuliers aspirent à acheter des biens plus grands », note maître Aurélie Bouvier.

R. Charbonnier

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner