Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Elles recrutent — Le 14 octobre 2021

Recrutement : la filière hôtelière en ordre de marche

Parmi les secteurs qui recrutent inlassablement, l’hôtellerie-restauration. Du CDI au contrat saisonnier, les besoins sont nombreux et ne sont pas tous comblés. Les professionnels tentent d’y remédier.

© AdobeStock

Serveur, barmaid, maître d’hôtel, chef de cuisine, directeur d’hôtel, réceptionniste ou valet de chambre… avec plus de 26 000 postes à pourvoir dans l’hôtellerie-restauration en Auvergne-Rhône-Alpes pour la seule année 2021, les opportunités de trouver un emploi dans le secteur sont réelles. Si 12 % des intentions d’embauches déclarées par les employeurs concernent des métiers non saisonniers, comme l’indique la dernière enquête de Pôle Emploi*, une très large partie l’est sous le statut de saisonnier. En région grenobloise, les entreprises – installées en montagne notamment – y ont particulièrement recours : 69 % des projets de recrutements le sont pour des postes de serveurs, 59 % pour des cuisiniers ou encore 80 % pour des employés de l’hôtellerie. Sans qualification ou avec un bac +5, il y en a pour tous les niveaux. Toutefois, les professionnels peinent toujours à trouver du personnel. Un problème de tension récurrent que la crise pandémique a exacerbé. Les raisons sont multiples : méconnaissance du milieu, pénibilité pour certains métiers, manque d’attractivité pour d’autres ou, phénomène nouveau, inactivité et baisse de motivation du fait de la fermeture des établissements au cours de la dernière année.

Mobilisation générale

es organisations professionnelles et les acteurs de l’emploi sont donc largement mobilisés pour promouvoir leur filière et mieux faire connaître leurs métiers. C’est ainsi qu’en mai dernier, Pôle Emploi, l’UMIH (Union des métiers et des industries de l’hôtellerie) et le GNI HCR (Groupement national des indépendants hôtellerie et restauration) ont lancé l’opération #Tousmobilisés. Un événement fédérateur afin d’accélérer les embauches lors de la réouverture des établissements avant l’été, et dans la perspective d’anticiper les recrutements pour la saison d’hiver. Ateliers découvertes, rendez-vous formation, immersions en entreprise, job dating, etc. Autant d’actions faisant flèche de tout bois pour toucher le plus grand nombre et susciter des vocations.

R. Charbonnier

*Enquête 2021 sur les Besoins en main-d’œuvre publiée par Pôle Emploi

 
Où se former à Grenoble ?

Le lycée hôtelier Lesdiguières propose des diplômes tels que le bac professionnel cuisine ou le BTS Management en hôtellerie-restauration.
L’IMT dispose de plusieurs diplômes en cuisine comme en restauration (du CAP à la mention complémentaire).
• CAP en cuisine, en boulangerie ou bien bac pro commercialisation et services en hôtel-café-restaurant sont possibles au lycée Les Portes de Chartreuse à Voreppe.
L’IAE possède sa licence pro organisation et gestion des établissements hôteliers et de restauration.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Leave this field blank

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner