Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Loisirs — Le 24 mai 2019

Villard-de-Lans dans le panier de Tony Parker

Le basketteur français, star de la NBA, a officiellement racheté la station de Villard-de-Lans, le 13 mai dernier. Le projet de Tony Parker et de son équipe ? Développer une station quatre saisons.

Villard de Lans
La station de Villard-de-Lans © AdobeStock

Fondée par les frères Huillier en 1951, Villard-de-Lans a tourné une page de son histoire. Tony Parker et ses cinq associés détiennent désormais 76,9 % des parts de la SEVLC (Société d’équipement de Villard-de-Lans Corrençon). Un rachat estimé à un peu moins de 10 M€. Les autres actionnaires historiques, des propriétaires locaux, conservent 23 % des parts restantes.

« Nous sommes très contents d’avoir une telle tête d’affiche prête à investir et construire un beau projet, déclare Guillaume Ruel, nouveau directeur en charge du développement. L’idée est de développer la station sur les quatre saisons. Nous voulons ouvrir les remontées mécaniques environ 300 jours par an en diversifiant les activités. »

Station de moyenne montagne située à 1 000-1 200 m d’altitude, Villard-de-Lans compense en partie l’éventuel manque d’enneigement l’hiver par son réseau d’enneigeurs. « L’été, nous avons le grand avantage d’offrir une zone de fraîcheur, à proximité, aux habitants de Grenoble, Lyon et même Valence, note Guillaume Ruel. Dans un premier temps, notre priorité est donc de faire venir et fidéliser la clientèle locale. »

Tony Parker doit présenter son projet en détail d’ici quelques mois. Les premières « vraies » nouveautés devraient voir le jour pour l’été 2020. La station de Villard-de-Lans compte 22 remontées mécaniques pour environ 125 km de pistes. Elle emploie une centaine de personnes en saison pour un chiffre d’affaires proche de 8 M€. 

F. Combier

Villard-Corrençon, une station qui séduit les sportifs de haut niveau

Tony Parker n’est pas le premier sportif français à investir dans le Vercors. Les biathlètes Loïs Habert, Marie Dorin-Habert, et le fondeur Robin Duvillard, eux aussi compétiteurs de haut niveau, ont créé l’an dernier, ZeCamp, à Corrençon-en-Vercors. Cet « outdoor activity resort » propose à la fois de l’hébergement, de la restauration adaptée aux sportifs, des infrastructures de remise en forme et des activités outdoor. « Avec ZeCamp, nous disposons d’une belle structure, affirme Guillaume Ruel. Et Tony Parker connaît bien les trois athlètes. L’idée est de proposer là-bas des stages d’entraînement aux basketteurs de l’Asvel, par exemple. » Affaire à suivre…

Poursuivre les projets immobiliers

Tony Parker se veut rassurant : il ne s’agit pas, pour lui, de faire de Villard une « méga-station », mais de garder l’identité et l’esprit familial de cette station-village. Quoi qu’il en soit, en attendant l’annonce de futurs projets immobiliers, les programmes en cours se poursuivent. Un millier de nouveaux lits devraient ainsi voir le jour sur les deux stations. « Entre Villard-de-Lans et Corrençon-en-Vercors, nous comptons actuellement de 25 000 à 30 000 lits, affirme Guillaume Ruel. Nous avons besoin de lits chauds supplémentaires pour faire vivre les commerçants et l’ensemble des acteurs de la station. Dès le PLUI validé, cet automne, nous chercherons des gestionnaires prêts à investir sur la moyenne montagne. » 

 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner