Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Management / Formation / RH — Le 21 octobre 2022

Les impacts de la formation sur l’emploi

© Adobestock

La Dares a publié cet été une étude analysant les chances individuelles de retour à l’emploi après une formation. Un document plutôt inédit, puisqu’en France « il n’existe que peu d’études documentant l’effet de suivre une formation sur le retour à l’emploi », indique-t-elle. Les analystes de la Direction des statistiques du ministère du Travail se sont alors plongés dans l’exploitation de la base ForCE (Formation, Chômage, Emploi) afin d’obtenir une estimation de cet effet. Pour cela, après avoir apparié 1,2 million de demandeurs d’emploi entrant en première formation entre 2017 et 2019 avec des demandeurs d’emploi non formés aux caractéristiques similaires, ils ont pu arriver à une conclusion positive. « La probabilité de connaître un épisode d’emploi dans les deux ans suivant l’entrée en formation est plus de neuf points de pourcentage supérieure à celle des demandeurs d’emploi non formés. » Ils précisent toutefois que l’écart entre formés et non-formés « dépend du type de formation suivie » ainsi que du « type de personne y participant ».

La production mécanique grande gagnante

Sur la période étudiée, le document indique également le type de formation privilégiée. On peut ainsi lire que près de 16 % des formations ont vocation à délivrer des savoirs de base, 12 % concernent des formations adaptées au poste de travail (préalables à un recrutement), et 13,9 % représentent des formations professionnalisantes. La Dares classe enfin les domaines de formation selon le taux de retour à l’emploi à 18 mois. La production mécanique, l’électricité et les sciences sont les trois premiers secteurs dont le retour à l’emploi des primo-formés est le plus élevé (dépassant largement les plus de 70 %). Si les services aux personnes représentent le secteur formant le plus, le taux de retour à l’emploi n’est pourtant que de 57 %.

R. Charbonnier

Télécharger le document d'études

Infos clés

470 000
Le nombre de personnes en CDI ayant démissionné de leur poste entre la fin de l’année 2021 et le début de l’année 2022. Un record depuis 2008. 
Source : ministère du Travail, août 2022

100 000
Le nombre de Validations des acquis de l’expérience (VAE) que le gouvernement souhaite atteindre chaque année d’ici à la fin du quinquennat. 
En 2020, sur les 42 000 dossiers déposés, 30 000 sont passés devant un jury et seuls 18 000 ont obtenu une certification. 
L’objectif est de simplifier les démarches du dispositif. 
Source : ministère de l’Enseignement et de la Formation professionnelle, août 2022

2,7
Dans les quartiers prioritaires de la ville, entre 1999 et 2019, le taux de chômage est en moyenne 2,7 fois supérieur à celui des autres quartiers. Malgré les dispositifs pour l’emploi et les contrats de ville signés en 2014 (devant initialement s’achever en 2020), l’objectif est donc loin d’être atteint.
Source : Cour des comptes, juillet 2022

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Leave this field blank

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner