Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Economie verte - Smart city — Le 3 juin 2019

Le jour où… “J’ai décidé d’équiper ma société de véhicules au gaz”

Basée à Fontaine dans la zone industrielle des Vouillands, Lély Environnement est spécialisée dans la collecte, le traitement et la valorisation des déchets. Son président Bernard Lély a fait le choix de mettre en circulation des véhicules moins polluants, en cohérence avec l’identité de l’entreprise.

© F. Ardito

“Cela faisait déjà un moment que je souhaitais réduire la pollution de nos véhicules. Un fait accélérateur : la Métropole de Grenoble a demandé aux entreprises qui répondaient aux appels d’offres d’être équipées de véhicules propres. Elle est aussi en train de mettre en place des zones à faibles émissions (ZFE), qui restreignent la circulation des véhicules thermiques. Nous avons cherché la meilleure solution en termes de diminution de l’impact environnemental. Les véhicules électriques présentent un problème d’autonomie et de perte de charge utile due à la taille des batteries. Ceux roulant à l’hydrogène sont encore en phase de développement. Nous nous sommes donc dirigés vers les véhicules au gaz.

Six premiers véhicules lourds

Nous avons choisi le leader du marché : le constructeur Iveco, qui a équipé dès 1998 la Ville de Paris en véhicules au gaz. Reste un inconvénient : l’avitaillement en gaz est très limité dans la région grenobloise. Les rares stations ne sont pas en état de fonctionner à tout moment. Nous assumons aussi une part de risque : ces véhicules représentent un coût supérieur de 30 % aux moteurs thermiques et n’ont pour l’heure aucune valeur de revente. Les avantages résident dans une consommation de gaz inférieure à celle du gazole et dans un moindre coût du kilo de gaz par rapport à un litre de gazole. Nous venons d’acquérir six premiers véhicules lourds au gaz. L’objectif est de doubler notre parc dès l’année prochaine. Nous avons bien conscience que ce gaz constitue essentiellement une énergie fossile, mais la part de biogaz issue de la méthanisation des déchets est en progression.

À la recherche d’un nouveau site

Cet investissement va de pair avec la forte croissance de notre activité. En 2018, le chiffre d’affaires de Lély Environnement a bondi de 30 %. Nous sommes en discussion avec les territoires pour le déménagement de notre siège social et nos ateliers dans de nouveaux murs. Nous avons besoin d’au moins 8 hectares. Nous sommes également en train de créer une station de traitement des lixiviats, liquides résiduels issus des décharges. Enfin, nous envisageons de construire un nouveau centre de tri pour les déchets industriels nouvelle génération et des plateformes satellites au-delà de la métropole grenobloise.”

Propos recueillis par R. Gonzalez

Infos clés

  • Activité : collecte, tri et traitement des déchets
  • Fontaine
  • Implantation : Saint-Quentin-sur-Isère
  • 125 personnes

A savoir

  • Lély Environnement a collecté en 2018 plus de 400 000 tonnes de déchets.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner