Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Ils font l'actu — Le 7 octobre 2020

BeFC lève 3 M€ pour sa future usine

la pile de BeFC
La pile à biocarburants écologiques de BeFC © BeFC

Bioenzymatic Fuel Cells (BeFC) a levé cet été 3 M€ auprès de Demeter, BNP Paribas Développement et Supernova Invest. Spin-off du CNRS lancée en mai dernier, la start-up (8 collaborateurs, Grenoble) a conçu des piles à biocarburants écologiques à base de papier, ultra-minces, flexibles et miniatures. La technologie disruptive de BeFC permet d’alimenter de nombreux dispositifs électroniques de faible puissance, tels les communications sans fil de basse énergie (LoRa, Bluetooth, WiFi…). Ces biopiles trouvent leur application sur des marchés aussi variés que l’IoT, les dispositifs électroniques jetables (tels que certains dispositifs médicaux), ou encore la logistique connectée. La levée de fonds permettra à la start-up de construire ses lignes de production dans la région grenobloise et d’industrialiser à terme, à grande échelle, une famille de biopiles. Les premiers produits devraient être mis sur le marché fin 2022.

À noter qu’en septembre dernier, BeFC a remporté la première place lors du concours “10 000 startups pour changer le monde” organisé par La Tribune en partenariat avec BNP Paribas. Elle a également obtenu le premier prix du MIT GSW – GEM challenge et le prix Spin-off “One to Watch” remis par Nature Research en 2020.

F. Combier

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner