Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Ils font l'actu — Le 31 août 2022

Nadine Annelot : « Convaincre les jeunes de la beauté de ces métiers »

L’ex-codirigeante de Motolabo, concessionnaire motocycles multimarques à Échirolles, est la nouvelle présidente de Mobilians Auvergne-Rhône-Alpes (ex-Conseil national des professions de l’automobile), dans un secteur qui bouge, forcément !

© E. Tolwinska

Nadine Annelot était depuis près d’une vingtaine d’années la présidente de la régie iséroise de la FNCRM (Filière nationale du commerce et de la réparation des cycles et motocycles), intégrée au CNPA fin 2017. La voici à la tête de la section régionale de Mobilians, qui représente à l’échelle nationale près de 85 % des 160 000 entreprises de la filière des mobilités. Le long cheminement syndical de Nadine Annelot est motivé par la double envie d’apprendre et de défendre. « Dans mon parcours professionnel, il me paraissait important de comprendre les évolutions et les transformations du secteur. Et de porter la voix de nos métiers au plus haut niveau. » Signe de ces mutations, l’intégration de la branche des deux-roues au sein du syndicat automobile qu’elle a favorisée marque aussi son engagement : « Nous sommes à l’écoute des besoins des villes face aux enjeux des mobilités en général. »

Présidente de l’INCM

Les grandes villes, justement, sont aujourd’hui en train de déployer leurs Zones à faibles émissions (ZFE), et Mobilians AURA suit de près celles de Grenoble, Lyon et Saint-Étienne. « C’est un sujet très sensible, les entreprises sont confrontées à des difficultés croissantes pour se déplacer et nous voulons ici aussi nous engager dans une démarche constructive. » L’autre grand dossier qui occupe le bureau de Nadine Annelot est celui de la formation et de l’emploi. Symbole fort, la nouvelle antenne régionale de Mobilians qui vient d’ouvrir à Lyon, dans le site classé Bâtiment historique des anciens ateliers Citroën, héberge une formation de mécanicien cycles. À l’Institut national du cycle et du motocycle (INCM) qu’elle préside aussi, Nadine Annelot, les formateurs accueillent également des jeunes en situation de handicap et en réinsertion après une incarcération. Preuve en est que les mobilités s’inscrivent dans une dimension sociétale. Mais alors que les métiers de la moto et du vélo attirent les passionnés, l’automobile pâtit d’un déficit d’image. « Le secteur automobile souffre d’un très important manque de main-d’œuvre, que ce soit dans la carrosserie, la vente ou le dépannage. Souvent, les jeunes y viennent après un échec scolaire. Nous voulons au contraire démontrer que c’est une voie d’avenir, pas une voie de garage. »

R. Gonzalez

Infos clés

  • Filière mobilités :

  • 160 000 entreprises

  • 500 000 emplois

  • 21 métiers

     

  • Motolabo :

  • Concessionnaire multimarques motocycles

  • Échirolles

  • 11 salariés et 4 alternants

  • CA 2021 : 4,6 M€
     

A savoir

  • C’est son mari Christian Annelot, formé à la mécanique à l’IMT de Grenoble, qui lança Motolabo en 1977. « Je l’ai rejoint deux ans plus tard, en tant que responsable administrative, et passionnée de moto tout comme lui. Notre fils Rémy a pris la suite il y a trois ans. » 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Leave this field blank

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner