Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Industrie — Le 5 février 2019

Gorgy Timing, dans l’ère du temps

En deux temps trois mouvements, Gorgy Timing accélère sa croissance : la PME de La Mure connaît chaque année depuis 2015 une progression à deux chiffres et a doublé ses effectifs. À l’heure de la synchronisation horaire, ses technologies pénètrent les secteurs les plus exigeants. Récit d’une révolution en cours par son directeur général, Nicolas Gorgy.

© J.-M. Blache

Que de chemin parcouru depuis la création de la société en 1974 par votre père, Maurice Gorgy ! Quels sont les faits à l’origine de ce changement de dimension ?

Gorgy Timing a réalisé une croissance de 60 % en trois ans. Elle est à la fois due à une forte progression de notre cœur de métier, et en parallèle, à l’entrée en exploitation des projets de R&D sur lesquels nous avancions depuis quelques années. Depuis ses débuts, Gorgy Timing propose des matériels et des logiciels (horloges digitales, serveurs de temps…) qui permettent aux clients de disposer d’une information horaire fiable sur l’ensemble de leur réseau. C’est stratégique pour des clients comme la SNCF. À l’issue du projet de R&D SCPTime, nous sommes en mesure de franchir une nouvelle étape : le passage d’une offre de produit à une offre de service, “time as a service”. Elle consiste à fournir un signal horaire ultra-sécurisé, traçable, précis à la nano seconde près, via une box raccordée et connectée à des data centers. À ce jour, nous sommes la seule société à diffuser une référence de temps légal, certifiée par le Bureau international des poids et mesures. Or, un pays qui détient son propre temps légal gagne en souveraineté. Ce projet SCPTime, correspondant à un investissement de 18 millions d’euros – financés à 25 % par des subventions dans le cadre des investissements d’avenir, à 25 % par Bpifrance, le solde en autofinancement – a été mené avec plusieurs grands laboratoires scientifiques et partenaires industriels, et porté par le pôle de compétitivité Minalogic. Gorgy Timing en est le chef de file.

Quelles perspectives ce projet vous ouvre-t-il ?

La diffusion d’un temps référence, faisant le lien entre le sol et l’embarqué, devient cruciale, notamment dans les transactions financières, les applications de cybersécurité ou les milliers de capteurs de l’industrie 4.0. Actuellement, notre technologie est en cours de validation au niveau européen et sera prochainement étendue à l’international. Notre filiale chinoise travaille déjà à la faire reconnaître comme un standard en Chine, ce qui devrait être officiel mi-2019. Ce sont donc de vastes marchés internationaux qui se présentent à nous.

Comment la société se transforme-t-elle ?

Dans nos objectifs, Gorgy Timing devrait doubler ses effectifs d’ici un an. Nous avons déjà en 2018 recruté des cadres de haut niveau pour “staffer” l’entreprise et compléter l’équipe de R&D – une vingtaine d’ingénieurs travaillent à La Mure. Ils viennent de toute la France et se révèlent très satisfaits de la qualité de vie trouvée sur le plateau. À terme, en 2022, Gorgy Timing pourrait atteindre 200 personnes pour 120 M€ de chiffre d’affaires. Nous avons le potentiel de multiplier par 20 ou 30 nos ventes ! En 2019 et 2020, nous embaucherons encore des ingénieurs, des techniciens, des opérateurs qualifiés, des commerciaux pour la France et l’export.

Prévoyez-vous de conserver votre profil d’entreprise familiale ?

Gorgy Timing a réalisé une première levée de fonds de 5 M€ en 2017. Nous en effectuons une seconde de 15 M€, en deux tranches, dont 6 M€ libérés en début d’année 2019. En parallèle, la famille Gorgy continue à investir et souhaite conserver la majorité du capital. Nous restons attachés au plateau matheysin, où il est encore possible de vivre à côté de son lieu de travail. Avec les extensions de 700 m2, nous atteignons 4 000 m2, pour préparer les futures lignes de production des box, accueillir les équipes de direction et de R&D. Nous aménageons aussi une nouvelle zone logistique, une cafétéria et des espaces de bien-être pour améliorer l’attractivité de nos locaux. Gorgy Timing collabore en outre avec l’Université Grenoble Alpes (UGA) pour la création à La Mure de modules de formations spécialisées dans les domaines de la cybersécurité, des protocoles de temps et des réseaux, de niveau bac+2 et bac+5…

Précisément, vous avez annoncé en décembre dernier devenir mécène du centre spatial universitaire de Grenoble.
Pour quelles raisons ?

Le centre spatial développe les collaborations entre académiques et industriels pour innover dans la miniaturisation et la construction de nano-satellites. Or, notre expertise en temps/fréquence a un rôle à jouer dans la fiabilité et la sécurisation des technologies spatiales. Nous aurons aussi certainement besoin à l’avenir d’étudiants-chercheurs et ingénieurs, spécialistes de ces systèmes technologiques. Qui aurait cru il y a quelques années que le savoir-faire d’une entreprise familiale comme la nôtre se retrouverait dans des nano-satellites ?
E. Ballery

Infos clés

  • Système de distribution d’heure et de synchronisation horaire
  • Marchés : transports, télécommunications, centrales d’énergie, hôpitaux et services d’urgence, radios et télévision, banques et entreprises.
  • Siège à La Mure, deux filiales en Espagne et en Allemagne, une joint-venture en Chine avec Polaris.
  • 90 personnes
  • CA 2017 : 6,5 M€

A savoir

  • La Matheysine peut devenir un centre d’excellence française du temps/fréquence à l’international.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner