Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Industrie — Le 9 décembre 2022

Limatech donne des ailes aux batteries lithium

Créée à Grenoble en 2016, Limatech s’apprête à décrocher la certification aéronautique de ses batteries lithium. Elle pourra dès lors commencer à équiper avions et hélicoptères civils et militaires. Sa première ligne de production est prête à démarrer.

Florence Robin, présidente et cofondatrice de Limatech © F. Ardito

Les avions et les hélicoptères, comme les voitures, ont besoin d’une batterie pour lancer le moteur et alimenter les instruments de bord. Mais à ce jour, seules les batteries plomb et nickel-cadmium sont fiables pour un usage aéronautique.

120 kilos gagnés sur un Airbus A320

Limatech les remplace par le lithium, avec de sérieux atouts : « Nos batteries ont une durée de vie de dix ans au lieu de quatre et sont trois fois plus légères, souligne Florence Robin, présidente et cofondatrice de la société. Sur un Airbus A320, le gain de masse serait de 120 kilos. »

Si cette technologie n’a pas pris le chemin des airs plus tôt, c’est pour des raisons de sécurité. Les batteries lithium sont sujettes aux emballements thermiques, source d’incendies, qui ont défrayé la chronique. Pour décrocher la certification aéronautique, Limatech les perfectionne depuis six ans : « Nous avons sélectionné la batterie lithium-fer-phosphate, celle qui monte le moins en température en cas d’emballement, et amélioré le système de management de la batterie. Depuis deux ans, nous franchissons toutes les étapes qui mènent à la certification. En janvier, après un essai en vol sur un hélicoptère, nous commencerons à vendre. »

Un site de production de 1200 m2 à Voreppe

Cette échéance a été bien anticipée. Limatech, née à Grenoble mais basée à Toulouse, premier pôle aéronautique français, s’est dotée fin 2021 de 1 200 m2 de locaux d’activité à Voreppe. L’année 2022 a été consacrée à la mise en place d’une ligne-pilote, en cours de finalisation. Trois autres lignes de production s’ajouteront les années suivantes, pour répondre à une demande qui devrait s’envoler. « À ce jour, une seule société au monde vend des batteries lithium certifiées aéronautiques sur étagères, précise Florence Robin. De plus, nous pouvons équiper 75 % des appareils avec cinq modèles de batteries. Le potentiel est immense. »

Les prévisions de croissance de Limatech, bien qu’impressionnantes, semblent donc réalistes. La start-up table sur un chiffre d’affaires de 1 M€ en 2023, et de 130 M€ en 2028 ! Dans le même temps, ses effectifs devraient bondir de 30 à 100 salariés. « Ce sera l’un de nos challenges, note Florence Robin : intégrer autant de collaborateurs, sans rien perdre en cohésion et en efficacité. »

B. Playoust

Infos clés

Batteries lithium certifiées aéronautique

Création : 2016

Siège à Toulouse, R&D et production à Voreppe

30 salariés fin 2022

CA prévisionnel 2023 : 1 M€ 

En images

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Leave this field blank

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner