Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Made in Alpes — Le 19 décembre 2019

Été comme hiver, Le Crétin des Alpes passe à l’apéro

© Le Crétin des Alpes

Lancé il y a deux ans, Le Crétin des Alpes (CA 2019 : 425 k€ ; 3 salariés ; siège à Poisat) ne cesse de concocter des recettes étonnantes de produits du terroir. Après L’Alpinade, une citronnade pétillante sortie cet été, Le Crétin des Alpes étoffe sa gamme avec L’Alpinade à la myrtille. Fabriquée elle aussi par la Brasserie des Cuves (comme la limonade et les bières d’alpages), à Sassenage, cette boisson à base d’eau des Alpes, de myrtilles et de jus de betterave pour la couleur est peu sucrée et délicatement parfumée. Yann d’Ascoli et Laurent Gras, fondateurs de la marque, proposent d’autres nouveautés pour égayer l’apéro cet hiver : des biscuits salés au Beaufort, approuvés par le Syndicat de défense du Beaufort, et d’autres au chèvre et noix, produits par la biscuiterie Louvat, à Saint-Geoire-en-Valdaine. Laurent Gras a également imaginé deux recettes de tartinables à base de caviar d’aubergine : chèvre-noix- miel et tomate-ail des ours. Enfin, la société développe une gamme non alimentaire avec des tee-shirts, bonnets et chaussettes made in France, estampillés montagne. D’autres articles à l’effigie du Crétin des Alpes devraient sortir des cartons dans les mois à venir. 
F. Combier

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner