Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Ils font l'actu — Le 22 juin 2021

Finoptim, lauréat du plan France Relance

Le spécialiste des cheminées à insert ouvert entame un important projet de modernisation de l'ordre de 500 K€. Un investissement financé pour moitié grâce au plan de relance.

Baptiste Poquin et David Lépiney, fondateurs de Finoptim
Baptiste Poquin et David Lépiney, fondateurs de Finoptim ©Finoptim

Finoptim (CA 2019-2020 : 650 k€ ; 10 salariés, Fontaine) a été sélectionnée dans le cadre de l'appel à projets Territoires d'industrie du plan France Relance. Les subventions octroyées par l’Etat permettront de renouveler le parc machines, pour un investissement estimé à 350 k€. “L'objectif est de tendre vers l'industrie 4.0, explique Baptiste Poquin, dirigeant de Finoptim. Pour cela, nous avons besoin de machines numériques, plus automatisées et capables de se connecter entre elles.”

La PMI de Fontaine a également été retenue dans le cadre du guichet Industrie du Futur. Ce second projet couvre le renouvellement du parc informatique. “Moderniser notre équipement industriel nécessite une adaptation en termes d'infrastructure numérique et donc un investissement aussi bien dans notre parc informatique qu’en logiciels. Dans un futur proche, tous nos collaborateurs, y compris les soudeurs par exemple, pourront ainsi être connectés. Nous allons également mettre en place un ERP pour fluidifier les flux logistiques et la relation client. Nos équipes seront équipées de tablettes pour communiquer directement avec les commerciaux et connaître l'état des stocks en temps réel.” Ce second projet représente pour Finoptim un investissement de 150 K€.  

Le plan France Relance devrait apporter à l'entreprise un financement de l'ordre de 50 % des sommes engagées. 

 

cheminée Flamadusta

 

Une croissance portée par la crise

Depuis la crise du Covid, Finoptim connaît un accroissement de ses ventes. “Alors que nous enregistrions une croissance annuelle de 15 à 20 %, nous multiplions cette année notre chiffre d'affaires par deux à 1,4 M€.”  Comment expliquer une telle performance ? “Nos clients sont des CSP+, remarque Baptiste Poquin. En 2020, ils n'ont pas pu voyager ni se rendre au restaurant. Ils ont beaucoup épargné. De plus, ils se sont retrouvés plus souvent à la maison. Ils ont ainsi éprouvé le besoin d'améliorer leur confort intérieur, que ce soit en investissant dans une cheminée ou bien, avec les beaux jours, en s’équipant d’une plancha”. 

Pour Finoptim, le marché des planchas est très récent. Leur premier modèle est sorti cette année. L'entreprise réalise 7 % de ses ventes à l'export, en Belgique et au Pays-Bas essentiellement. Elle vient de démarrer la commercialisation au Portugal. A la rentrée, elle compte attaquer les marchés italiens et allemands.

F. Combier

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner