Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Made in Alpes — Le 28 mai 2021

Finoptim, des planchas au feu de bois

© Blanccoco

Forte de son savoir-faire dans les inserts de cheminée innovants et 100 % made in France, Finoptim se lance dans la plancha. « Nous sentions cette tendance très anglophone arriver en France, avec la montée en puissance de grands acteurs tels le Hollandais Ofyr », confie Baptiste Ploquin, cofondateur de la société. La plancha Origine affiche un design atypique, triangulaire, de 1,10 m de haut pour une surface de cuisson de 80 cm à 1 m, scindé en trois parties, en inox réfractaire de 12 mm d’épaisseur. « Notre technologie brevetée permet de faire descendre la bûche par gravité dans les fourreaux latéraux, chacune d’entre elles se consumant progressivement et de manière optimale. » Disponible en deux teintes (Corten et noire) et deux dimensions (80 cm ou 100 cm), la plancha Origine est commercialisée à partir de 1 700 €. Finoptim dispose d’un réseau de 20 revendeurs dans le sud-ouest de la France, d’un importateur en Belgique et dernièrement au Portugal. La commercialisation a débuté réellement cette année, et 200 planchas Origine ont été vendues à ce jour. « Nous espérons arriver à 400 d’ici juin et augmenter notre volume de production à 1 000 dès 2022, pour le doubler les années suivantes. »

Laurent Marchandiau

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner