Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Ils font l'actu — Le 2 juin 2021

Le BTP, une filière pour les femmes

Encore majoritairement masculine, la filière du BTP s’active depuis des années pour ouvrir plus largement ses métiers aux femmes. Surtout que les opportunités sont nombreuses et les évolutions de carrière possibles.

© AdobeStock

À regarder l’ensemble des données publiées par les organisations représentatives ou l’Union des caisses de France Congés Intempéries BTP ces dernières années, la progression des salariées du BTP reste encore mesurée. Elle grappille chaque année quelques points : 12,3 % en 2020 contre 8,6 % en 2000 pour la Fédération française du bâtiment, 11,9 % du côté de la Capeb contre 10,7 % en 2010. De légères évolutions qui montrent un intérêt pour la filière, mais pas suffisant encore pour attirer massivement les femmes. Les opérations de communication et les actions pour les séduire fleurissent donc en s’adressant notamment aux jeunes, dès le collège et le lycée. Et parmi les arguments pour convaincre : montrer qu’il s’agit d’un secteur qui recrute et qui se transforme.

Si la crise de la Covid a entraîné une chute ou un retard de chantiers, le Plan de relance a donné un coup de boost et les intentions d’embauche pour le printemps 2021 affichent une embellie de 20 %, selon le baromètre ManpowerGroup. À cela s’ajoute la problématique des métiers en tension : 80 % des entreprises déclarent dans la 72e enquête de conjoncture de bpifrance (janvier 2021) rencontrer des difficultés à pourvoir leurs emplois, sur des professions comme grutière, électricienne, conductrice d’engins, ingénieure, peintre, etc.

Une nouvelle attractivité des métiers

Les métiers deviennent de plus en plus attractifs, à la fois polyvalents et transverses. Les compétences et les pratiques évoluent en raison de la diversité des produits utilisés, des innovations technologiques, des matériaux et de la transition énergétique. Les conditions de travail s’améliorent également. Les perspectives professionnelles dans le BTP sont donc importantes et les possibilités de faire carrière aussi. Une ouvrière peut accéder facilement et rapidement à un poste de cadre. Enfin, le rajeunissement des salariés est un point important. Un enjeu pour toute la filière et une opportunité pour que les femmes prennent part à ces transformations.

R. Charbonnier

Se former à Grenoble

- Le Greta de Grenoble et l’Université Grenoble Alpes sont associés pour deux diplômes en licence professionnelle métiers du BTP en génie civil et construction, et en sciences, technologie, santé.

- L’IMT Grenoble propose 30 formations, du titre professionnel de carreleur au BP charpentier bois.

- L’Institut supérieur de la construction dispose de trois diplômes dont le bac +3 Construction et réhabilitation durables en BIM.

- L’Afpa à Pont-de-Claix permet une reconversion professionnelle dans les métiers du BTP.

- Polytech Grenoble ou encore l’école d’ingénieurs CESI sont engagées dans des formations post-bac dans le génie civil, la géotechnique et le BTP.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner