Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Ils font l'actu — Le 25 novembre 2019

Olivier Caillat : "Le jour où… j’ai repris l’hôtel Dauphitel pour créer PoMo”

Avec son associé Guillaume Lobjois, Olivier Caillat ajoute une pierre de taille dans sa carrière de serial repreneur. PoMo Hôtel & Restaurant, à Échirolles, lui permet de revenir dans le monde de l’hôtellerie.

Olivier Caillat, dirigeant de PoMo Hôtel & Restaurant
Olivier Caillat, dirigeant de PoMo Hôtel & Restaurant © J.-M. Blache

“Mes grands-parents étaient hôteliers à Courchevel et, à leurs côtés, j’ai compris tôt que je ferais ma vie dans ce secteur. Après une école de management hôtelier à Lyon, j’ai vécu une première expérience à Cannes pendant une dizaine d’années. J’avais pendant tout ce temps l’idée de revenir dans la région grenobloise. C’est arrivé en 2013, quand j’ai repris le restaurant Les Trois Brasseurs. En 2016, j’ai enchaîné avec la reprise de La Fabrik, restaurant à Lyon, puis celle des Hippopotamus d’Échirolles, en 2017, et de Grenoble l’année suivante. En parallèle, j’ai créé avec deux copains la brasserie La Furieuse, à Sassenage. Quand j’ai vu dans une annonce au début de l’année que le Dauphitel était à vendre, j’ai immédiatement appelé pour rencontrer son propriétaire, Albert Vizzini. Nous nous sommes très vite entendus sur une possible cession. En visitant l’hôtel pour la première fois, j’ai pu constater tout son potentiel. J’ai compris qu’il était géré par un vrai professionnel : très bien tenu et avec un personnel parfait.

Accompagnés par Korus

Je me suis dit aussi qu’avec un rajeunissement, nous pourrions augmenter le taux d’occupation d’une dizaine de points. Avec mon associé Guillaume Lobjois, nous avons souhaité apposer une touche lifestyle, un produit jeune et dynamique. Avant même de venir ici, c’était notre idée : proposer un hôtel doté d’espaces attrayants, confortables et accessibles, incluant du coworking. L’agence Korus, à La Murette, s’est emparée du dossier de la conception en faisant appel à Yad Space, architectes parisiens d’origine grenobloise. La présence de Korus tout au long du chantier nous a rassurés, vu l’ampleur des travaux. C’est la première fois que je me lançais dans un si grand chantier ! L’accueil et le hall ont donc été entièrement redistribués, avec la création d’un grand salon chaleureusement décoré. La façade a été refaite, tout comme les 67 chambres et leurs salles de bains. Une salle de fitness verra bientôt le jour du côté de la piscine, désormais chauffée. C’est d’ailleurs elle qui nous a inspiré le nom de PoMo, les deux premières lettres de ‘pool’ et ‘mountains’. Et puis la mode est aux noms courts, faciles à retenir !”
Propos recueillis par R. Gonzalez

Infos clés

  • Hôtel-restaurant
  • Échirolles
  • 27 personnes
  • CA 2018 : 1,7 M€

A savoir

  • PoMo a installé dans son restaurant la plus grande table de raclette au monde, d’après Yad Space.

 

 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner