Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Industrie — Le 2 septembre 2020

McPhy déploie ses technologies hydrogène

© E. Tolwinska

“L’électrolyse a été découverte il y a 200 ans, mais on est en train de la faire passer à la phase industrielle. En 2019, la France était encore à 1 MW d’électrolyse, aujourd’hui, c’est 20 MW !” Pour Laurent Carme, le directeur général de McPhy (100 salariés, dont 20 à Grenoble, CA : 11,4 M€) qui construit des électrolyseurs permettant la production d’hydrogène propre, sans émissions de CO2, “2030, c’est déjà demain !”. L’entreprise, dont le bureau d’études est installé à Grenoble, mène le consortium Mat, qui a décroché la construction (avec Atawey et TSM) de 14 des 20 stations de recharge de véhicules hydrogène du projet Zero Emission Valley. La société s’occupera pour cela des stations de grande capacité McFilling pour les véhicules utilitaires. Ce marché générera pour McPhy une activité presque équivalente à son chiffre d’affaires 2019, soit 11 M€. “Nous connaissons une dynamique très positive cette année. La filière continue à se structurer en Europe : 90 % des contenus de nos électrolyseurs sont européens et 5 % français.”
F. Baert

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner