Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Management / Formation / RH — Le 14 octobre 2021

Une volonté de recruter, mais des difficultés persistantes

Source : Pôle Emploi

Depuis quelques mois, l’activité économique en France connaît une reprise soutenue (+ 0,9 % en août). Mais si tous les secteurs ne sont pas logés à la même enseigne et si certains peinent à repartir, d’autres font face à une problématique, celle de pouvoir recruter. C’est ce qui ressort de l’enquête annuelle « Besoins en main-d’œuvre » publiée à la fin du premier semestre. Pôle Emploi a dévoilé les besoins en recrutement par secteur d’activité et par bassin d’emploi à partir d’un questionnaire envoyé à 1,9 million d’établissements en fin d’année 2020. Si les résultats ne prennent pas en compte les effets non anticipés de la crise du coronavirus, ils constituent un bon indicateur des métiers dynamiques ou en tension. Parmi les métiers les plus recherchés en Auvergne-Rhône-Alpes, ceux d’aide à domicile, d’aide-soignant, d’agent d’entretien, d’animateur socioculturel, d’ouvrier en bâtiment et d’ingénieur, qui arrivent dans le top 10.

Des recrutements compliqués

Dans le département de l’Isère, les entreprises ont exprimé la volonté d’embaucher 44 400 personnes sur 2021, dont 75 % non liées à une activité saisonnière. Les secteurs des services, du commerce, de la construction, de l’industrie manufacturière, de l’agroalimentaire et de l’agriculture manquent de personnel. Si l’envie de recruter est réelle, 50 % des projets sont jugés difficiles à réaliser par les entreprises. C’est particulièrement vrai pour les métiers de la construction (71 % de projets difficiles), de la santé et de l’action sociale (69 %), des activités supports à l’entreprise (50 %), ou encore de l’hébergement et de la restauration (46 %). Autant d’éléments factuels qui doivent permettre aux acteurs de l’emploi d’améliorer l’orientation des demandeurs d’emploi vers des formations ou des métiers en adéquation avec le marché du travail. Et pour les recruteurs, de mettre en place des actions de plus en plus innovantes pour répondre à leurs besoins.

R. Charbonnier

Infos clés

1,8 % des emplois en France au second semestre sont des postes vacants dans les entreprises de plus de 10 salariés, ce qui représente 264 400 emplois non pourvus.
Dares, août 2021

+ 2 750 emplois (+ 3 %) ont été créés dans l’artisanat du BTP en 2020 pour la région. Une hausse constatée dans tout le secteur artisanal (+ 1 %) alors que l’emploi privé a connu une baisse de 2,5 % sur la période.
ISM-MAAF, juillet 2021

+ 355 000 entrées en formation de demandeurs d’emploi ont été enregistrées au 1er trimestre 2021. Soit +83,7 % sur un an, en lien avec la montée en charge du CPF Autonome (41 % des formations des demandeurs d’emploi).
Pôle Emploi, septembre 2021

23, c’est le nombre de métiers émergents en AURA listés par le ministère du Travail. Parmi eux : ingénieur et développeur en intelligence artificielle, végétalisateur urbain, éco-agriculteur ou encore collecteur de biodéchets 
Ministère du Travail, avril 2021

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Leave this field blank

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner