Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Services — Le 31 août 2021

Xenocs scrute les matériaux aux rayons X

Installé depuis 2019 dans un bâtiment emblématique de la Presqu’ile scientifique, le leader technologique de l’analyse des matériaux par rayons X poursuit son essor. L’entrée minoritaire de Capza Growth Tech dans son capital, effectuée fin mai, marque une nouvelle étape de sa stratégie d’expansion.

Peter Høghøj et Frédéric Bossan, cofondateurs de Xenocs © F. Ardito

« Jusqu’en 2021, nous avons franchi des paliers de croissance en misant sur nos fonds propres, d’où un développement continu. La participation dans notre capital de Capza Growth Tech, investisseur dédié aux entreprises de la Tech en forte croissance, apporte de nouveaux moyens pour accélérer notre développement commercial et continuer à structurer notre organisation » confient Peter Høghøj et Frédéric Bossan, cofondateurs de Xenocs. Essaimée de l’institut Laue-Langevin fin 2000, l’entreprise est devenue en 20 ans un acteur de référence sur son marché. Elle connaît une croissance de 25 % de chiffre d’affaires sur ces cinq dernières années. Mais la société est à présent dans un tournant. L’effectif en 2021 devrait ainsi passer de 86 à 120 collaborateurs entre le siège de Grenoble et les quatre filiales implantées aux États-Unis, en Chine, à Singapour et au Danemark.

Des compétences mondialement reconnues

La gamme d’équipements produite par Xenocs bénéficie des dernières avancées technologiques dans le domaine de l’optique en rayons X, et dans les logiciels de collecte, de traitement et d’analyse des données. Cette offre complète d’analyse de la matière a historiquement intéressé les chercheurs académiques. Mais eux-mêmes collaborent de plus en plus avec de grands groupes tels que Arkema, Procter & Gamble ou Novo Nordisk. Des industriels qui souhaitent optimiser leur R&D, leurs procédés de fabrication, utiliser moins de matière ou contrôler la qualité de leurs produits. « Nos solutions aident les clients industriels à accélérer leurs développements dans des secteurs très divers des énergies renouvelables, semi-conducteurs, matériaux composites ou encore la santé, pour concevoir, par exemple, des vaccins et médicaments de nouvelle génération », indique Frédéric Bossan.

Un environnement propice

Dans ses locaux emblématiques de 5 000 m2, conçus par le studio Aotu architecture à Shanghaï, Xenocs occupe la moitié de la superficie avec sa ligne de production. Elle héberge sur l’autre moitié la société Verkor et InnoEnergy. L’entreprise est en pleine phase de renforcement de ses équipes, composées de 15 nationalités. « Xenocs est par nature très international et particulièrement sensible à la parité. L’effectif est composé à 40 % de femmes », insistent les dirigeants. Enfin, la société a créé sur place un centre de formation pour ses utilisateurs et clients. « Nous avons hâte de recevoir dans notre emplacement de choix, à proximité des grands instruments et laboratoires qu’ils viennent aussi visiter. »

A. Zylberberg

Infos clés

  • R&D, production et vente d’équipement d’analyse, composants et logiciels
  • Grenoble
  • CA 2020 : 16 M€
  • 86 collaborateurs 

A savoir

  • Nous apprécions notre écosystème unique et international, qui donne aussi accès à des talents internationaux intéressants pour nos recrutements.

En images

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Leave this field blank

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner