Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Start-up — Le 3 mars 2020

My Digital Buildings, vers un Google Street View du bâtiment ?

Modéliser en 3D et naviguer dans un bâtiment, relever des points d’intérêt, annoter la maquette… c’est tout le savoir-faire de la start-up My Digital Buildings, qui propose de créer des jumeaux numériques des structures en un temps record.

Emeric Mourot, président de My Digital Buildings, Benjamin Mehamedi, directeur des opérations, Hugo Sibué, marketing digital © F. Ardito

Numériser un bâtiment complet en quelques heures pour le restituer fidèlement, c’est ce que propose la start-up My Digital Buildings. Créée en avril 2019 et située à Meylan, la jeune pousse s’est rapidement approprié les codes du BIM (modélisation des données numériques) avec une offre différenciante utilisant les dernières technologies en la matière. “Nous utilisons des scanners 3D dynamiques de la start-up allemande NavVis couplés à des prises de vues en 360°, ce qui permet une numérisation précise de la structure tout en apportant un gain de temps conséquent, explique Emeric Mourot, cofondateur de My Digital Buildings. Cette technologie modélise quatre à six fois plus rapidement un bâtiment qu’avec une station fixe. Par exemple, nous avons numérisé 500 m² en l’espace de 15 minutes !” Mieux, la start-up capte les données accessibles sur le terrain.

Des inventaires automatisés

“Au-delà de la visite virtuelle, les datas captées sont qualifiées afin de les faire parler de multiples façons. Elles servent à annoter la maquette en ajoutant des points d’intérêt, mais aussi à réaliser des inventaires automatiques (éléments de sécurité comme des extincteurs).” Demain, la pépite pourra analyser les champs électromagnétiques (objets connectés et capteurs), identifiera les éléments chauffants… En parallèle, la start-up développe une application pour les malvoyants afin qu'ils puissent se diriger seuls dans un bâtiment suite à l’appel à projets de l’Unadev (Union nationale des aveugles et déficients visuels). Comptant des clients tels qu’Orange, la SNCF, Vinci Construction ou encore Engie, l’entreprise est train de finaliser “un accord-cadre avec un grand groupe”.
L. Marchandiau

Infos clés

  • Modélisation 3D de bâtiments
  • Vaulnaveys-le-Haut
  • Effectif : 5 dont 4 associés
  • CA prévisionnel (1er exercice 2019-2020) : 250 k€

A savoir

  • My Digital Buildings modélise en 3D les bâtiments, à la demande ou sur abonnement, couplés à divers services, tels que l’inventaire automatique ou encore l’accès sur le Web au jumeau numérique.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner