Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Start-up — Le 13 novembre 2019

Hap2U fait sensation à l’écran

Riche d’une vingtaine de brevets, la start-up Hap2U spécialisée dans l’haptique a levé 4 M€ auprès du constructeur Daimler l’an passé. Elle passe aujourd’hui au cran supérieur en rendant sa technologie 3D et multisurfaces.

Cédrick Chappaz, cofondateur d'HAP2U, une société spécialisée dans les interfaces tactiles
Cédrick Chappaz, cofondateur d'Hap2U, une société spécialisée dans les interfaces tactiles © F. Ardito

Créée en 2015, Hap2U n’en finit pas d’innover. Investie dans l’haptique, la startup développe une technologie capable de faire ressentir des textures et des reliefs sur les écrans tactiles. “Un changement de paradigme qui est en train de bouleverser l’écosystème des écrans”, dévoile Cédrick Chappaz, cofondateur et CEO de Hap2U. À un moment où les constructeurs de smartphones affrontent la maturité du marché, l’haptique vient à point pour renouveler l’expérience utilisateurs. Hap2U vise aussi plus loin : les marchés de l’automobile, de l’électroménager, et même de la santé sont susceptibles d’adopter l’haptique dans leurs produits à venir. “Demain, l’haptique sera l’élément différenciant majeur dans de très nombreux secteurs”, assure Cédrick Chappaz.

Interactions hommes-machines

L’Allemand Daimler l’a bien compris, en injectant 4 M€ dans la soupape d’Hap2U pour lui permettre d’industrialiser ses solutions et les intégrer sur les tableaux de bord de ses véhicules. La start-up a profité de cette manne pour recruter en moins d’un an plus d’une dizaine de collaborateurs. Elle crée à nouveau une quinzaine de postes cet automne. Objectif : booster le développement de sa technologie, au moment où celle-ci passe à la 3D et épouse différents matériaux tels que le bois, le verre, le métal et le plastique. “Notre objectif à court terme est d’accélérer le développement de notre technologie en l’orientant notamment vers l’optimisation des interactions hommes machines”, assure Cédrick Chappaz. En recherche de nouveaux partenariats industriels, Hap2U tire aujourd’hui ses revenus de la vente de licences d’exploitation et de prototypes.
R. Gonzalez

Infos clés

  • Développement de la technologie haptique pour les appareils tactiles
  • Saint-Martin-d’Hères
  • 24 personnes
  • (40 d’ici la fin de l’année) - CA 2019 : 1M€

A savoir

  • Grâce à l’haptique, le toucher devient un nouveau canal d’information, complémentaire au visuel.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner