Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Start-up — Le 10 avril 2020

Phoenix Mobility sur la voie d'accélération

La start-up grenobloise, à l'origine d'un kit pour convertir les véhicules thermiques en électriques, compte passer cette année à la vitesse supérieure. Davantage de modèles devraient ainsi bénéficier de sa technologie. Elle travaille aussi à la réduction des temps de transformation.

Phoenix Mobility
© Phoenix Mobility

L’arrêté a été publié au JO le 3 avril dernier : l’homologation des véhicules thermiques convertis à l’électrique est désormais autorisée. Une excellente nouvelle pour la start-up grenobloise Phoenix Mobility qui planche sur cette problématique depuis juin 2018. Elle a ainsi réussi à développer une technologie permettant de convertir des véhicules diesel ou essence à l’électrique. Le concept qui anime l’équipe de 12 collaborateurs : faciliter le passage à l’électrique en proposant aux conducteurs de changer non pas de voiture, mais simplement de moteur ! Sept véhicules ont déjà subi cette transformation à l’étranger, deux en France et trois sont en cours de conversion. À l’heure actuelle, la start-up a reçu 10 000 demandes de devis et table sur 15 000 demandes supplémentaires pour cette année. « Nous prévoyons de convertir une cinquantaine de véhicules en 2020 », déclare Wadie Maaninou, CEO de Phoenix Mobility. 

Par ailleurs, l’équipe R&D travaille sur la standardisation de son kit de conversion pour industrialiser la technologie à grande échelle. « D’ici la fin du premier semestre, nous envisageons de développer notre kit sur huit modèles de véhicules différents », précise Wadie Maaninou. La start-up a également conclu un partenariat avec la Ville de Grenoble pour convertir l’un de ses véhicules utilitaires. Collectivités territoriales et entreprises pourraient à l’avenir accéder à la transformation de leur flotte professionnelle. Un marché B2B qui représente une belle opportunité pour la start-up. Autre challenge de taille pour Phoenix Mobility : réduire le temps de transformation pour proposer une conversion d’un véhicule dans la journée.  

Recrutements et levée de fonds en vue

Pour faire face à sa croissance, l’entreprise a ouvert un bureau en février à Paris et compte y installer un atelier d’ici septembre. « Nous devrions également disposer d’un atelier dans les Hauts-de-France d'ici la fin de l'année », annonce Wadie Maaninou qui table également sur 10 à 20 recrutements supplémentaires en 2020.

La start-up est actuellement en phase de levée de fonds. « Cette opération est évidemment impactée et ralentie par la crise sanitaire, mais nous faisons le maximum pour la finaliser avant la fin de l'été », indique le dirigeant.
Par mesure de sécurité, Phoenix Mobility n'effectue pas d'installation de kits actuellement. Néanmoins, les équipes avancent dès le début du confinement sur la modélisation et la conception sur ordinateur de projets de développement concernant de nouveaux kits. « La période de télétravail est aussi une excellente opportunité pour prendre du recul sur les travaux effectués ces derniers mois, consolider nos acquis, mettre en place de nouvelles méthodes, des outils de travail et de reporting », conclut le chef d’entreprise, qui se montre optimiste. Son ambition : atteindre 100 000 conversions d’ici 2024.

F. Combier

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner