Aller au contenu principal
Présences Grenoble
A table — Le 8 avril 2019

Le Malatras : avec le couvert, le gîte…

Avant de se retirer et de fermer son restaurant, Vincent Fortunato, le précédent propriétaire, avait cessé toute activité d’hôtellerie depuis plus de trois ans. En reprenant l’auberge, Guillaume Sauvain et Alexandre Da Cunha se sont attachés non seulement à rouvrir le restaurant, mais à poursuivre aussi l’activité hôtelière interrompue. Ils ont donc commencé à rénover chaque chambre, dans un style traditionnel, qui séduit tout particulièrement la clientèle de passage en route vers le ski ou visitant la région. D’autant que l’aéroport de Grenoble Saint-Geoirs n’est pas loin. Italiens, Allemands, Anglais, Brésiliens même, ont facilement retrouvé le chemin de L’Hôtel de Malatras. Sept chambres sont d’ores et déjà ouvertes, et trois supplémentaires sont en cours d’aménagement. L’auberge peut ainsi offrir à nouveau, au sens complet de l’expression, le gîte et le couvert…

Lire la critique de l'auberge Le Malatras.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner