Aller au contenu principal
Présences Grenoble
A table — Le 12 octobre 2020

Le Tablier bariolé, côté rhums…

© J.-M. Blache

Si la cave du Tablier bariolé est particulièrement bien fournie en vins de toutes provenances, et si elle fait aussi une belle place aux whiskies, d’Écosse bien sûr, mais également de Bretagne, d’Alsace, du Tarn, et même du Trièves, elle recèle une variété de rhums tout à fait exceptionnelle. Tous sont soigneusement choisis par Gérald Carbone, qui en fait quasiment collection. Cela va de l’Abuelo du Panama (dont il propose pas moins de cinq variétés) et du Centenario du Costa Rica (six variétés), au Dzama de Madagascar, Bumbu et au Dos Maderas des Caraïbes, Don Papa des Philippines, l’Arcane et le Chamarel de l’île Maurice, le Millonario du Pérou, l’Angustora de Trinidad et Tobago. Sans oublier le Diplomatico du Venezuela, le Coloma de Colombie, l’Optimus et le Summun de la République dominicaine, la Favorite de la Martinique, l’Admiral Rodney de Sainte-Lucie. Avec la Ryoma du Japon, la rhumerie se fait quasiment planétaire…

Lire la critique gastronomique du Tablier bariolé

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner