Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Hôtels et hébergements — Le 11 décembre 2020

Un nouveau visage pour Le Néron

L’ex-hôtel Kyriad Grenoble Nord change de nom et passe sous la bannière Logis de France, sous l’impulsion de sa nouvelle directrice.

Pierre Wendling, gérant du Kyriad et Louise Bic, directrice de l'hôtel © E. Tolwinska

Il fut Hôtel Arthur, puis Relais bleu, puis Kyriad durant près de 20 ans. Il faudra dorénavant l’appeler Le Néron, du nom de la montagne emblématique qui le surplombe. Le gérant, Pierre Wendling, a souhaité offrir à son établissement de nouveaux horizons. D’abord en choisissant d’intégrer le groupement des 2 300 indépendants Logis de France, à connotation plus familiale et à l’esprit de conseil marqué. Il a aussi recruté une nouvelle directrice. Diplômée de l’école hôtelière internationale Vatel à Lyon, Louise Bic, 27 ans, a exercé des missions de responsable de restaurant en Nouvelle-Zélande et en Australie avant de revenir dans ses Alpes natales. “C’est un grand challenge de prendre la direction d’un établissement à forte notoriété. J’ai la chance d’avoir été accueillie dans une très belle équipe, qui a envie d’avancer.”

Une clientèle affaires et gourmande

Et déjà, Le Néron rajeunit son visage. “Nous faisons notre petite part pour la planète, en installant des panneaux photovoltaïques sur les toits, des bornes de recharge pour les véhicules électriques et en utilisant un maximum de produits bio”, évoque Louise Bic, qui orchestre aussi une nouvelle stratégie de communication. L’hôtel a également enclenché des travaux de rafraîchissement, de quoi fidéliser sa clientèle affaires (près de 90 % de son activité) . Le Néron met à la disposition des entreprises trois salles de réunion. Il offre aussi une piscine particulièrement sollicitée à la belle saison par les familles de passage. “La fréquentation estivale reste importante. Et notre mois d’août 2020 a été très bon, en dépit du contexte.” L’établissement peut compter enfin sur les talents de Denis Eyraud, maître-restaurateur de L’Arbre bleu, où l’on reviendra tôt savourer midi et soir une cuisine inventive à partir de produits frais de saison.
R. Gonzalez

Infos clés

  • Hôtel-restaurant
  • Le Fontanil-Cornillon
  • CA 2019 : 1 M€
  • 16 personnes

A savoir

  • Très bien desservi par l’A48, Le Néron est situé en amont de la zone embouteillée par les travaux actuels d’élargissement.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Leave this field blank

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner