Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Loisirs — Le 12 novembre 2019

La Régie du téléphérique de Grenoble : toujours plus haut !

Après le record de fréquentation pour l’année 2018, le “téléphérique de la Bastille” poursuit son ascension, fort de plus de 50 000 passagers sur le seul mois d’août 2019. Le site peaufine son attractivité tous publics pour 2020.

Patricia Gallois, directrice de la régie © J.-M. Blache

Un été au beau fixe pour le point culminant de Grenoble. Grâce à ses multiples atouts, la Bastille a réussi à inciter un maximum de visiteurs à emprunter le téléphérique durant la belle saison. “Les nombreuses journées caniculaires y sont pour quelque chose, mais le panorama embrassant la ville et les massifs jusqu’au mont Blanc fait aussi à chaque fois son petit effet”, décrit Patricia Gallois, directrice de la régie. La via ferrata, les animations d’Acrobastille, le musée des Troupes de montagne, le nouveau restaurant du Téléphérique et l’institution gastronomique du Pèr’Gras participent à cette dynamique. Tout comme les espaces événementiels, à l’image de la salle Lesdiguières (200m2, 120 places assises) qui a accueilli à elle seule une soixantaine d’événements économiques l’an passé.

Accroître et diversifier la clientèle

Avec 317 500 visiteurs au total, les “bulles” de Grenoble avaient crevé le plafond en 2018. Le record ne sera pas renouvelé cette année, en partie à cause du restaurant du Téléphérique,resté fermé jusqu’au 10 mai. Un nouveau concessionnaire, l’entreprise O2, s’est engagé à relancer son activité en investissant massivement : décoration rafraîchie, agencement remodelé, cave à vins, réfection des salles de séminaires, etc. En fait, c’est toute la Bastille qui regorge de nouveaux projets, “pour accroître et diversifier notre clientèle, en nous adressant aussi bien aux entreprises qu’au grand public et aux touristes de passage”, confie Patricia Gallois. Salles de taille intermédiaire, site d’interprétation, espace convivial hors sac et balisage lumineux sur le sol du glacis sont quelques-unes des idées à concrétiser. Une politique d’animation renforcée se traduira également par de nouveaux rendez-vous en résonance avec les événements culturels et commerciaux de la ville. Pour faire monter les Grenoblois, encore et encore.
R. Gonzalez

Infos clés

  • Transport touristique, restauration et gestion de salles
  • Grenoble
  • 21 personnes
  • CA 2018 : 2 M€

A savoir

  • Pour la gestion de l’Accrobastille, une nouvelle concession sera accordée sur sept ans à partir de l’année prochaine.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner