Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Start-up — Le 5 septembre 2019

Enerstone prolonge la vie des batteries

Augmenter de 30 % à 60 % la durée de vie des batteries, c’est ce que propose la start-up meylanaise Enerstone, à travers une “simple” carte électronique permettant de rééquilibrer leur charge.

Enerstone
Alexandre Chureau, fondateur d’Enerstone © E. Tolwinska

Enerstone fait partie des 15 nominées au Trophée start-up Présences 2019. A vous de voter pour élire votre start-up préférée ! 

Maximiser le potentiel des batteries de forte capacité donnant, en apparence, des signes de fatigue… un pari remporté par Enerstone ! Lauréate du concours OSEO en 2013, la start-up meylanaise implantée au Tarmac commence aujourd’hui la commercialisation de sa solution. La technologie de pointe se présente sous la forme d’une carte électronique, couplée à un logiciel dédié permettant de rééquilibrer la charge des batteries. “En apparence, cela paraît simple, sauf que les systèmes actuels sont de véritables usines à gaz pour faire du rééquilibrage actif. Il fallait pour cela trouver une solution technique facile à mettre en oeuvre, utilisant le moins de composants possible”, avance Alexandre Chureau, président et cofondateur d’Enerstone.

Une technologie exclusive

Fruit de plus de dix ans de R&D en partenariat avec les laboratoires G2ELab et Lepmi de Grenoble INP, le procédé de rééquilibrage actif breveté de la start-up redistribue intelligemment l’énergie dans les différentes cellules de la batterie, pendant la charge et la décharge. “Notre produit augmente de 30 % à 60 % la longévité des batteries.” À cette fin, la pépite a bénéficié de 1 M€ d’investissements provenant pour moitié de subventions, et, pour l’autre, d’une augmentation de capital avec notamment une levée de fonds auprès des entreprises Upergy et Stocklys. Visant le marché du stockage stationnaire (onduleur, batterie de stockage) et des batteries critiques (robots, transport), Enerstone prévoit d’atteindre un chiffre d’affaires de 500 k€ d’ici 2020. Elle compte commercialiser 1 000 cartes cette année, avant d’effectuer une levée de fonds d’ici la fin de l’année prochaine.
L. Marchandiau

Source : Enerstone

Infos clés

  • Conception d’un système de rééquilibrage actif de batteries
  • Saint-Martin-d’Hères
  • Bureau au Tarmac à Meylan
  • 4 personnes, 7 d’ici 2020
  • CA : 500 k€ d’ici 2020

A savoir

  • La start-up Enerstone compte doubler sa production de cartes électroniques réalisées en Rhône-Alpes d’ici 2020.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner