Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Tourisme d’affaires — Le 9 décembre 2021

Le domaine Saint-Jean-de-Chépy, 20 ans à belle allure

À Tullins, l’entreprise familiale a fêté ses deux décennies. S’adressant à tous les publics, ce site d’exception offre au monde économique le sens que l’époque suggère de retrouver, en insufflant beauté, sérénité et créativité.

Philippe Martinenghi, propriétaire du domaine de Saint-Jean-de-Chépy © J.-M. Blache

Un lieu de caractère et hors du temps, que les œuvres d’artistes exposées et le travail de la nature réinventent en permanence : comment le domaine Saint-Jean-de-Chépy pourrait-il un jour paraître son âge ? Depuis 20 ans, le site investit dans l’attention portée aux belles choses et aux êtres, ce qui est peut-être le secret pour traverser les siècles. Cette maison forte du XIIIe figure aujourd’hui parmi les sites d’exception, tour à tour musée vivant (ouvert au public), ensemble réceptif, refuge de biodiversité labellisé LPO, espace culturel animé par l’association ArtChépy… Et tout ceci à la fois, dans une fluidité savamment orchestrée. Henri Martinenghi, acquéreur du domaine en 1999, portait un projet ambitieux que poursuit son fils Philippe depuis qu’il en a pris les clés en 2012. Et si les crises de 2008 et de 2020 ont assombri pour un temps le modèle économique, jamais elles n’ont remis en cause le projet de long terme.

© J.-M. Blache
© J.-M. Blache

 

Une soixantaine d’œuvres exposées

Le Covid, justement, a réactivé le besoin des entreprises de donner plus de sens à leurs événements : « Nous avons surmonté les confinements successifs avec confiance et énergie, en restant ouverts au grand public pour qu’il puisse profiter gratuitement du parc et de la soixantaine d’œuvres exposées », livre Philippe Martinenghi. Les événements, le domaine Saint-Jean-de-Chépy en accueille 150 par an, dont deux tiers organisés par les entreprises. Et la demande continue d’enfler en ces temps de reprise. Le site a investi près de 600 k€ en 2019 et 2020, notamment dans la création d’un nouveau salon et d’un second office de cuisine, et dans le triplement de la surface de la cuisine du complexe Grange des Prés, tout de bois vêtu. L’orangerie, longtemps étouffée par la végétation, a retrouvé son lustre d’antan. Rebaptisée espace François-Calvat, en hommage à l’artiste qui a légué son fonds d’atelier au domaine, elle offre aux cocktails et présentations de produits un décor intemporel autant que gratifiant.

R. Gonzalez

Infos clés

  • Centre de séminaires et création d’événements
  • Tullins-Fures
  • 11 personnes
  • CA prévisionnel 2021 : 900 k€ TTC

A savoir

  • Pour son nouveau plan décennal, le domaine Saint-Jean-de-Chépy souhaite fédérer les entreprises amoureuses du beau et de l’authentique dans un club d’ambassadeurs. 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Leave this field blank

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner