Aller au contenu principal
Présences Grenoble
Loisirs — Le 19 juillet 2021

Champollion enfin déchiffré

Ouvert sur rendez-vous depuis le début de l’été, le musée Champollion se consacre à la vie et aux travaux du célèbre égyptologue, tout en rendant un hommage appuyé à son frère aîné, intellectuel de renom.

© Le Département

On connaissait Jean-François qui rendit la parole aux pharaons, beaucoup moins Jacques-Joseph, professeur de littérature grecque et conservateur de la bibliothèque de Grenoble. L’âme de la fratrie rôde dans leur maison de villégiature, à Vif. Elle a ouvert au public après deux ans d’étude du projet muséal et autant d’années de travaux, mobilisant pas moins de 18 entreprises. La propriété familiale, acquise par le Département dès 2001, déroule un parcours en 15 salles sur 3 niveaux, chacun exploitant un thème précis : l’univers familial, le déchiffrement des hiéroglyphes et l’étude de la civilisation égyptienne. On y entre à pas feutrés, saisi par l’ambiance intimiste que distillent les objets personnels, les peintures d’époque, et même les notes de travail issues du fonds Champollion… Partout, jusque dans la petite chambre de Jean-François Champollion nichée au deuxième étage, la diversité et l’abondance des éléments présentés surprennent. « Ces œuvres et ces objets sont en grande partie inédits. Ils illustrent la passion incroyable que les deux frères ont partagée pour l’Égypte », décrit Caroline Dugand, conservatrice du musée.

Prêt du Louvre

Parmi la vingtaine de partenaires scientifiques et institutionnels du projet, le Louvre lui-même a accordé un prêt exceptionnel de 82 antiquités égyptiennes, stèles funéraires et statuettes en bronze ou bois peint. La programmation culturelle de la Maison Champollion comprend aussi une exposition temporaire, un voyage architectural dans l’Égypte ancienne qui reprend notamment des images de synthèse d’un jeu édité par Ubisoft. Une modernité que n’auraient pas reniée les frères Champollion, puisque leur musée les inscrit définitivement parmi les grandes figures grenobloises de l’innovation scientifique.

R. Gonzalez

Infos clés

  • Coût du projet : 6,7 M€, dont près de 6,3 M€ (93 %) pris en charge par le Département 
  • Surface utile : 1 000 m2 + un parc de 2,5 hectares planté de 160 arbres et 1 070 arbustes
  • 358 objets et ouvrages dans 15 salles
  • 9 dispositifs multimédias, 3 diaporamas, 1 maquette

A savoir

  • Protégé au titre des Monuments historiques, labellisé « Musée de France » depuis 2020, le musée Champollion est le 11e musée départemental. 

En images

Commentaires

Ajouter un commentaire

Langue
La langue du commentaire.
Votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang class title aria-label> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <span class> <div class>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Email
Merci de saisir votre adresse email
Nom
Merci de saisir votre nom
CAPTCHA Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

A lire aussi

Suivez-nous

Abonnez-vous

Abonnez-vous à nos newsletters S'abonner